Musk milite pour une régulation proactive de l'AI

18/07/17 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Datanews

Elon Musk, directeur de l'entreprise Tesla notamment, a, lors d'une présentation faite devant des hommes/femmes politiques américains, plaidé une fois encore en faveur d'une réglementation stricte en matière d'intelligence artificielle: "L'AI constitue un risque fondamental pour la pérennité de notre société."

Musk milite pour une régulation proactive de l'AI

© Reuters

Elon Musk craint l'AI comme la peste. Il n'est pas le seul, évidemment, mais il est quand même étonnant que cet homme, qui développe des entreprises en vue de coloniser Mars et de lancer sur le marché des voitures autonomes, déclare si ouvertement sa peur que l'AI puisse prendre le dessus sur l'humanité. Il nous en a fourni une nouvelle preuve lors de sa rencontre avec les gouverneurs des Etats américains, au cours de laquelle le patron de Tesla se livra à une présentation. Il y souligna une fois encore l'importance de réguler l'intelligence artificielle avant qu'il ne soit trop tard.

Nombre de développeurs de l'AI sont parfaitement conscients - et c'est heureux - des dangers et de l'éthique engendrés par cette discipline. Ils s'en occupent, entend-on. Mais pour Musk, l'autorégulation n'est pas du tout suffisante. Il invite donc les autorités à élaborer pro-activement des lois en vue de contenir l'AI, avant qu'il ne soit trop tard. "Avant que les gens voient de leurs propres yeux un robot écraser des passants en rue, ils ne savent pas comment ils doivent réagir car cela leur passe encore au-dessus de la tête", a-t-il expliqué aux gouverneurs réunis. "L'AI est un cas rare, dont je pense que nous devons agir de manière proactive au niveau légal, plutôt que de façon réactive. Car j'estime que d'ici à ce que nous réagissions, il sera déjà trop tard." Et d'affirmer que généralement, il faut que certains événements malheureux se produisent (comme ce fut le cas des accidents avec les premières voitures par exemple) pour qu'on promulgue une loi en la matière. Puis, il y a aussi une résistance publique et quelques années plus tard, on voit enfin apparaître un organe régulateur de contrôle de l'industrie. "Cela prend des siècles", a ajouté Musk. "Dans le passé, c'était déjà fastidieux, mais ce long processus n'impliquait pas de risque fondamental pour la pérennité de la société, alors qu'aujourd'hui, l'AI représente bien ce risque fondamental."

Depuis 2014, Musk fait tout ce qu'il peut pour prévenir l'humanité des dangers de l'intelligence artificielle, et plus spécifiquement celle qui risque d'être plus intelligente que l'homme. Comme à l'époque, personne n'avait réagi, il a commencé à développer lui-même une technologie AI favorable pour l'humanité. Les voitures autonomes de Tesla en sont un exemple, mais aussi une technologie qui relie notre cerveau à l'ordinateur, afin que les humains puissent 's'adapter'. La colonisation de Mars constitue du reste, partiellement, un projet de sauvegarde au cas où l'intelligence artificielle en viendrait à bousiller la Terre, à la manière de Terminator.

Vous découvrirez toute la présentation ci-après.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos