Moschéni en Bulgarie

30/10/07 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Bernard Moschéni, CEO de Mobistar sur le départ, rejoindra à partir de la nouvelle année les rangs de l'opérateur bulgare BTC (Bulgarian Telecommunications Company). Voilà ce qu'a annoncé BTC lui-même, hier.

Bernard Moschéni, CEO de Mobistar sur le départ, rejoindra à partir de la nouvelle année les rangs de l'opérateur bulgare BTC (Bulgarian Telecommunications Company). Voilà ce qu'a annoncé BTC lui-même, hier.

Nous n'avons pas dû attendre longtemps pour connaître le "nouveau défi" que va relever Bernard Moschéni. Vendredi après-midi, Mobistar mentionnait dans un communiqué de presse que son CEO était en quête de nouveaux horizons. Il s'agit là souvent d'un doux euphémisme pour signifier un licenciement, mais dans ce cas, il apparaît que c'est Moschéni lui-même qui a décidé de s'en aller.

Hier soir, on a appris que BTC, l'ex-opérateur télécom d'état bulgare, avant engagé Moschéni comme CEO. Il n'y a là rien de tellement étranger, quand on sait que Moschéni a déjà dirigé Orange Roumanie, il y a quelques années.

Depuis l'été dernier, BTC est la propriété de l'assureur américain AIG. En matière de lignes téléphoniques fixes, BTC détient quasiment un monopole en Bulgarie avec 2,9 millions de connexions. Mais BTC possède depuis deux ans aussi une branche mobile, Vivatel. Cette dernière dispose déjà d'une part de marché de 10 pour cent et croît vite. Chez BTC, Moschéni dirigera pas moins de 20.000 personnes. L'entreprise enregistre un chiffre d'affaires de 576 millions d'euros et est rentable.

Nos partenaires