Montres connectées: la vogue serait-elle déjà passée?

05/08/16 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Lorsqu'Apple lança une montre intelligente (smartwatch) en avril 2015, beaucoup d'analystes pensèrent qu'elle allait représenter la véritable percée de ce type de produit. Il s'ensuivit certes un solide boom dans les ventes, mais plus d'un an après, le soufflé est déjà retombé au niveau mondial. Et ce, même si ce groupe de produits se distingue encore et toujours en Belgique.

Montres connectées: la vogue serait-elle déjà passée?

© iStock

La montre intelligente n'a pas réussi à écorner le succès du smartphone, voire celui de la tablette. L'Apple Watch devint peu après son introduction la montre la plus populaire sur le marché, sans pour autant sauver ce groupe de produits relativement nouveau. 'La montre intelligente demeure un produit de niche', déclare Jürgen De Mesmaecker du cabinet d'analystes GfK. 'C'est un produit pour les fans de la première heure et les accros de technologie. Une fois le potentiel de ce type de consommateur épuisé, le marché régresse aussi rapidement qu'il n'a progressé.'

Car une grande partie des consommateurs ne comprend encore et toujours pas l'utilité de la montre connectée. Elle n'a du reste pas été conçue pour tout un chacun, ce que les fabricants n'ont jamais voulu prétendre. Qui plus est, le fondateur de Pebble, Eric Migicovsky, estime qu'il n'y a que trois groupes de personnes qui s'intéressent à ce type de montre: celles qui veulent toujours être connectés, celles qui sont en charge de la santé et, enfin, celles qui ne recherchent qu'un minimum d'informations pertinentes. Or ce sont précisément les messages qui leur sont nécessaires, qu'ils reçoivent sur leur montre connectée.

A présent, quiconque voulait acquérir une montre intelligente, en possède une, semble-t-il. Et les gens qui envisagent aujourd'hui d'en acheter une, patientent peut-être encore un peu, puisqu'on s'attend à ce qu'Apple annonce l'Apple Watch 2 en septembre. Ils espèrent donc que la nouvelle montre sera nettement plus intelligente encore sur différents niveaux.

Infographic: Smartwatches - The Next Big Thing That Wasn't | Statista

La Belgique accuse du retard

Cette attente n'a cependant pas encore touché notre pays. Chaque trimestre, il se vend en effet encore et toujours davantage de montres intelligentes, à en croire les chiffres cités par GfK. Par rapport à l'année dernière, l'on en est même à +154 pour cent, selon De Mesmaecker: 'Cela est dû à l'introduction tardive des principaux produits l'année passée. Sur les marchés américain et asiatique, l'on est arrivé à un point où le potentiel des fans précoces de ce type de gadget et des accros de technologie est déjà épuisé. Suite au lancement tardif chez nous, il existe encore un assez grand potentiel.' Mais celui-ci va probablement vite perdre de sa consistance. 'Cette année, nous n'atteindrons pas encore ce point critique. Si l'on se réfère au marché global, il y a de fortes chances pour que cela arrive en 2017.'

Il n'y a du reste ici aucune exception. Nos voisins du nord enregistrent eux aussi encore une forte croissance par rapport à l'année dernière (+123 pour cent). Il faut dire que l'Apple Watch a été lancée aux Pays-Bas au même moment que chez nous - à savoir fin de l'année dernière. Voilà pourquoi il est logique que la croissance soit si forte par rapport à l'année précédente. A l'époque, l'Apple Watch - le plus important produit sur le marché des montres connectées - n'existait en effet pas encore. Attendons donc de voir ce que fera le marché au dernier trimestre, lorsqu'on pourra mieux établir une comparaison.

En savoir plus sur:

Nos partenaires