Moins d'intérêt pour le CeBIT = davantage de chambres à Hanovre

05/02/08 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Le fait que le CeBIT subisse une baisse de popularité se traduit aussi dans la disponibilité des moyens d'hébergement. C'est ainsi qu'un mois avant le coup d'envoi du salon, le nombre de lits encore disponibles à Hanovre et dans les environs n'a jamais encore été aussi élevé.

Le fait que le CeBIT subisse une baisse de popularité se traduit aussi dans la disponibilité des moyens d'hébergement. C'est ainsi qu'un mois avant le coup d'envoi du salon, le nombre de lits encore disponibles à Hanovre et dans les environs n'a jamais encore été aussi élevé. "L'intérêt pour le CeBIT est moindre que durant les années précédentes", admet un initié à Hanovre. "Nombre d'entreprises qui, normalement, envoient une large délégation, soit ne sont cette fois plus de la partie, soit sont présentes moins longtemps que prévu, soit encore annoncent qu'elles ne seront plus présentes qu'une année sur deux. Conséquence: un grand nombre de chambres sont encore disponibles, tant chez les particuliers que dans les hôtels." "Les salons gigantesques qui tentent de couvrir tout, perdent à présent de leur popularité", ajoute cet initié. "Des concurrents plus modestes, mais plus ciblés, comme le Mobile World Congres de Barcelone ou l'IFA de Berlin, sont manifestement plus intéressants pour pas mal de gens." Certains analystes prévoient aujourd'hui un scénario à la Comdex pour CeBIT. Comdex à Las Vegas était autrefois l'un des plus grands salons technologiques au monde, jusqu'à ce qu'il soit contraint de fermer ses portes parce que les exposants commençaient précisément à donner la préférence à des salons IT plus spécialisés et à plus petite échelle."Le CeBIT souffre de la même maladie", expliquent des spécialistes à Data News. "Ce salon est trop vaste et veut couvrir trop de thèmes. Voilà précisément pourquoi il perd de sa popularité. Les visiteurs n'y trouvent plus ce qu'ils cherchent. En outre, il est inadmissible que nombre de présentations et de conférences de presse se tiennent encore et toujours en allemand."Quoi qu'il en soit, le CeBIT demeure provisoirement encore le salon technologique le plus visité au monde avec en 2007 pas moins de 480.000 visiteurs et 6.150 exposants de 77 pays. Le nombre de visiteurs a ainsi été de dix pour cent supérieur à l'année précédente, mais celui des visiteurs professionnels a suivi une courbe descendante ces dernières années.

Nos partenaires