Mohamed Ridouani (SP.A) veut bannir le wifi des espaces occupés par les enfants en Belgique

05/02/15 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Dans une réaction à l'interdiction des installations wifi dans les crèches françaises, l'échevin de l'enseignement louvaniste Mohamed Ridouani (SP.A) plaide pour qu'on l'on bannisse aussi le wifi dans les espaces accessibles aux enfants dans notre pays.

Mohamed Ridouani (SP.A) veut bannir le wifi des espaces occupés par les enfants en Belgique

Mohamed Ridouani © Belga

Ridouani (SP.A) annonce que Louvain a dans le passé déjà toujours rejeté le wifi des pouponnières et de l'enseignement maternel.

'Better safe than sorry'

La ville bannit le wifi de ses crèches et de son enseignement maternel au nom du slogan 'better safe than sorry'.

Selon Ridouani, toujours plus d'études indiquent en effet que les jeunes enfants peuvent courir un danger, lorsqu'ils sont exposés au rayonnement pendant de longues périodes. Les conséquences du danger possible du rayonnement ne sont en outre, selon lui, pas immédiatement perceptibles.

Charter

Pour bannir le wifi de toutes les crèches, il faut avant tout une prise de conscience, selon Ridouani. 'L'élaboration d'une charte avec laquelle les crèches et écoles maternelles peuvent informer les parents qu'elles prennent les mesures préventives nécessaires pour protéger les enfants contre le rayonnement, peut constituer une première étape dans cette direction', déclare Ridouani.

Il est suivi en cela par le conseiller communal et collègue de parti Mich De Winter.

(Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires