Moerman remet son tablier

10/10/07 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Fientje Moerman (Open VLD), vice-première flamande, démissionne du gouvernement flamand. La cause de ce départ réside dans le rapport rédigé par l'ombudsman flamand, qui pointe entre autres du doigt la gestion incongrue de la ministre.

Fientje Moerman (Open VLD), vice-première flamande, démissionne du gouvernement flamand. La cause de ce départ réside dans le rapport rédigé par l'ombudsman flamand, qui pointe entre autres du doigt la gestion incongrue de la ministre.

"L'ombudsman avance plusieurs recommandations qui vont au delà du cadre de fonctionnement d'un cabinet. La ministre Moerman a cependant décidé d'assumer la pleine responsabilité politique des carences constatées par l'ombudsman dans le fonctionnement de son cabinet et remet par conséquent sa démission du gouvernement flamand en date du 10 octobre", peut-on lire dans le communiqué. Moerman est la ministre flamande de l'Economie, des Entreprises, des Sciences, de l'Innovation et du Commerce extérieur.

L'ombudsman a terminé, ce mardi, son enquête suite à une plainte déposée par Rudy Aernoudt, l'ex-chef de cabinet de Moerman, à propos d'irrégularités commises dans l'attribution d'un contrat par le cabinet en question à Public Business Services (PBS). Dans son rapport, l'ombudsman confirme que l'adjudication de cette charge était "irrégulière". Selon lui, il existe tant au niveau de l'adjudication que de celui de l'exécution de l'accord "des éléments dénotant une gestion incorrecte". Le contrat aurait été prolongé tacitement. PBS est la petite entreprise des membres de l'Open VLD Marleen Malfait et Guy Serraes.

Même si elle assume ses responsabilités, Moerman affirme qu'elle est droit dans ses bottes tant pour ce qui est du choix de PBS que de l'exécution du contrat conclu. Moerman n'a aucun autre mandat parlementaire auquel se raccrocher.

Source: [Trends.be]

Nos partenaires