Mobistar réagit au rachat de Base: 'Une mauvaise nouvelle pour le consommateur, le câble doit être ouvert'

20/04/15 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

Le rachat de Base Company par Telenet n'est pas du goût de Mobistar. L'opérateur appelle le régulateur à ouvrir le marché du câble.

Mobistar réagit au rachat de Base: 'Une mauvaise nouvelle pour le consommateur, le câble doit être ouvert'

© BELGA

"C'est une mauvaise nouvelle pour le consommateur belge, mais une opportunité à saisir par le régulateur pour réussir l'ouverture du câble", déclare Jean Marc Harion, CEO de Mobistar, dans un tweet.

A première vue, Mobistar semble être le principal perdant de la reprise de Base par Telenet. D'une part, il va perdre avec Telenet un important client MVNO depuis 2017 chez qui il avait précédemment déjà vu des abonnés s'en aller. D'autre part, Mobistar devient le seul acteur mobile à part entière sans réseau fixe propre. Un point sur lequel l'opérateur attire à présent l'attention du régulateur.

"Cette opération va renforcer le duopole d'acteurs fixes qui déterminent le marché belge et doit plus que jamais encourager le régulateur à améliorer les conditions requises pour pénétrer sur le marché du câble", voilà en substance une première réaction de l'entreprise. "Ce rachat laisse le champ libre à une consolidation sur le marché belge, où Mobistar jouera un rôle central."

Si le câble est ouvert, Mobistar pourra proposer la télévision et si possible à terme l'internet fixe via le réseau de Telenet. C'est crucial pour Mobistar, parce qu'il sera sous peu le seul opérateur mobile à ne pas posséder de réseau fixe.

C'est en 2006 que Mobistar s'associa à Telenet qui servait d'opérateur virtuel (MVNO). Le contrat fut étendu en 2009 à un accord Full MVNO, par lequel Telenet devint majoritairement un opérateur mobile à part entière, à cette exception près qu'il utilisait les pylônes d'antennes de Mobistar. En vertu de l'accord signé, ce dernier put utiliser le réseau à fibre optique de Telenet en support des données provenant de ces pylônes.

Ce contrat fut prolongé de cinq années en 2012. A l'époque déjà, des rumeurs circulaient à propos de négociations de rachat entre Telenet et KPN, la maison mère de Base Company. En fin de compte, il n'y eut pas d'accord dans ce sens, même si Telenet ne manqua pas d'agiter ce bâton lors de la renégociation du contrat MVNO.

A Euronext Bruxelles, le cours de l'action de Mobistar a déjà régressé. Au moment d'écrire ces lignes, le cours a déjà baissé de quelque 14 pour cent. Quant à Telenet, elle voit pour l'instant son cours boursier progresser de 4,5 pour cent environ.

En savoir plus sur:

Nos partenaires