Mobistar face à ses ingénieurs

04/05/06 à 00:00 - Mise à jour à 03/05/06 à 23:59

Source: Datanews

L'opérateur mobile reconnaît qu'il est occupé à réaliser une "analyse de marché" quant à l'éventualité de plusieurs projets d'outsourcing. De source syndicale, le personnel est très inquiet de ces intentions qui pourraient impacter pas moins de 400 personnes.

Le département technique de Mobistar emploie environ 500 personnes, essentiellement des ingénieurs. Une bonne partie de ses services pourraient être externalisés. "Aucune décision n'a été prise à ce jour," précise d'emblée la porte-parole de Mobistar, Patti Verdoodt, à la suite de la lettre ouverte distribuée hier, par laquelle les représentants syndicaux demandent aux actionnaires de pousser la direction à abandonner ses initiatives de sous-traitance. Mais Mobistar confirme bien qu'elle est occupée à mener une "analyse de marché" concernant l'opportunité de diverses solutions d'optimisation de coût, dont l'outsourcing. L'entreprise dément avoir déjà émis un appel d'offre formel, mais elle laisse entendre à mots couverts qu'elle s'est déjà renseignée sur les prix de différentes alternatives. Une évaluation est en cours et une décision pourrait tomber après l'été.D'après Martin Willems, délégué principal du Setca-Bbtk chez Mobistar, la direction envisage divers projets d'externalisation, par phases. La première phase concernerait la sous-traitance de la gestion du réseau au sens large, incluant le réseau radio, les applications de transmission mais aussi des services à valeur ajoutée (SMS, MMS, Web). Un peu moins de 200 personnes seraient concernées. Dans une deuxième phase, Mobistar envisagerait l'externalisation de l'essentiel de son back-office informatique, ce qui impacterait une centaine de personnes supplémentaires. Au total, le syndicat parle donc de 300 employés menacés d'externalisation. Il faudrait y ajouter une centaine d'employés qui seraient transférés au sein du groupe Mobistar.

Nos partenaires