Mobistar devient le quartier général M2M de France Télécom

20/05/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

France Télécom a choisi Mobistar pour héberger son 'International M2M Center' (IMC), alias le siège central pour les contrats 'machine-to-machine'.

France Télécom a choisi Mobistar pour héberger son 'International M2M Center' (IMC), alias le siège central pour les contrats 'machine-to-machine'.

Barbara Dalibard, 'senior executive vice president' d'Orange Business Services (OBS), a souligné l'importance de cette annonce: "Le 'machine-to-machine' constitue le coeur de la stratégie d'OBS. A présent que ce marché s'ouvre vraiment, nous entendons le desservir grâce à un International M2M Center séparé."

Le fait que l'IMC soit installé au sein de la filiale de France Télécom, Mobistar, n'est pas un hasard. La succursale belge du groupe télécoms est depuis 2002, en train d'accumuler de l'expertise sur ce marché. Transics, producteur d'ordinateurs de bord et spécialiste en logiciels de gestion de flottes, est entre autres un client important. Fin mars, Mobistar comptait plus de 110.000 cartes M2M actives, ce qui représente une part de marché supérieure à 50 pour cent. A l'entendre, Mobistar est donc ainsi le numéro un du marché M2M en Belgique. En tout, plus d'1 million de cartes sim M2M circuleraient dans le QG européen du groupe OBS.

Emmanuel Routier, responsable de l'activité M2M chez Mobistar, se réjouit que l'IMC soit hébergé chez Mobistar. "Il s'agit là d'une forme de reconnaissance et cela signifie que les grands contrats internationaux M2M du groupe France Télécom passeront par la Belgique. Voilà qui devrait générer des rentrées supplémentaires à terme." Actuellement, quatre personnes s'occupent de M2M au sein de Mobistar. Quatorze autres se concentrent sur le volet international depuis le début de cette année déjà. "D'ici la fin de l'année, on devrait atteindre les 25 personnes", ajoute Gert Pauwels, 'M2M marketing manager'. Un premier client concret d'IMC est l'assureur suisse i-Axes.

Il n'empêche que tant Orange que Mobistar reconnaissent qu'il y a encore beaucoup de pain sur la planche. Selon Emmanuel Routier, il y a un urgent besoin de standards, et l'écosystème ouvert doit encore être étendu aux fournisseurs de modems et aux fournisseurs de services notamment. Mobistar et Orange espèrent surtout attirer des clients des secteurs de la télématique et de la télémétrie. Barbara Dalibard vise d'ores et déjà un fameux objectif: "Nous voulons faire d'OBS un leader du marché M2M mondial."

Nos partenaires