Mobistar continue de perdre des clients

24/04/14 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Datanews

Mobistar n'a pu endiguer le départ de clients au cours du premier trimestre de cette année, mais a néanmoins accueilli davantage de clients MVNO. Le bénéfice et le chiffre d'affaires de l'entreprise ont régressé par rapport à l'année dernière.

Mobistar continue de perdre des clients

Au premier trimestre de 2014, Mobistar a vu s'en aller 79.000 de ses clients mobiles pour en garder 3,091 millions. Ce nombre ne comprend il est vrai pas les clients des MVNO (des opérateurs de réseaux virtuels mobiles, à savoir des fournisseurs tels Telenet qui ont signé un accord avec Mobistar quant à l'utilisation de son réseau). Mobistar a accueilli 100.900 nouveaux clients de ce genre au cours des trois premiers mois de cette année, ce qui amène le nombre total de clients MVNO à plus d'1,3 million actuellement.

Bénéfice et chiffre d'affaires en baisse

Durant le premier trimestre, l'entreprise télécom a enregistré pas moins de 73,8 pour cent de bénéfice en moins par rapport à la même période de l'année dernière. Son bénéfice net s'est en effet établi à 9,2 millions d'euros contre 35,1 millions au cours du premier trimestre de 2013. Mobistar l'explique par "le recul de la rentabilité d'exploitation, les amortissements plus élevés et les charges financières supérieures".

Au premier trimestre de 2014, le chiffre d'affaires a diminué de 19,3 pour cent sur une base annuelle pour passer de 393 à 317 millions d'euros. Les revenus moyens par client (ARPU) ont reculé à 23,4 euros par mois contre 26 euros durant les trois premiers mois de 2013.

Libéralisation du câble

Malgré ces chiffres, la direction de Mobistar distingue aussi des points positifs. C'est ainsi que l'entreprise a déjà économisé 17,9 millions d'euros nets en coûts d'exploitation sur l'objectif annuel de 50 millions d'euros. Mobistar reste aussi convaincue de pouvoir de nouveau proposer à la fin de l'année des packs téléphonie mobile, internet et TV grâce à la libéralisation du câble. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires