Mobistar continue de perdre des clients

27/02/14 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Datanews

Mobistar continue de perdre des clients tant 'prepaid' que 'postpaid' au profit de ses concurrents et ce, même si le nombre de cartes SIM a augmenté en 2013 et que l'opérateur télécom a enregistré le chiffre d'affaires et le bénéfice qu'il s'était promis d'atteindre.

Mobistar continue de perdre des clients

Mobistar continue de perdre des clients (prepaid et postpaid). Si l'on englobe les services pour ce qu'on appelle les 'opérateurs de réseaux virtuels mobiles' (MVNO) - Telenet exploite par exemple le réseau et les cartes GSM de Mobistar pour la communication entre machines -, le nombre de cartes SIM a pourtant crû en 2013. Si le chiffre d'affaires et le bénéfice ont régressé l'année dernière, Mobistar a atteint les objectifs qu'il s'était fixé.

Le groupe Mobistar, y compris le Luxembourg, a en 2013 enregistré la connexion d'exactement 5.177.658 cartes mobiles à son réseau, ce qui représente une hausse de 4,7 pour cent. En Belgique, il s'agissait de 5.075.479 cartes SIM, soit 4,9 pour cent de plus qu'en 2012. Le nombre de cartes SIM chez les opérateurs mobiles a augmenté de 36 pour cent à 1,2 million, alors que les SIM 'machine to machine' (m2m) ont progressé de 34,3 pour cent à plus de 695.000.

Mais au niveau des clients, il y a bien eu un recul en Belgique. Le nombre total de clients actifs (y compris de l'internet mobile) a en 2013 diminué de 7,6 pour cent à 3,17 millions. L'an dernier, le chiffre d'affaires a été de 11,5 pour cent inférieur pour s'établir à 1,461 milliard d'euros, alors que l'objectif minimum était d'1,452 milliard d'euros.

Le bénéfice net du groupe Mobistar a été de 87,4 millions d'euros, en recul de 52,9 pour cent. L'entreprise l'attribue à une baisse du bénéfice avant intérêts, aux taxes et aux amortissements (ebitda), du fait que des éléments positifs uniques n'étaient plus comptabilisés en 2012. L'objectif ebitda a été atteint. "Le déséquilibre structurel du marché entre d'une part un marché mobile extrêmement concurrentiel et ouvert et d'autre part un marché télécom fixe duopole et fermé s'est encore aggravé en 2013", déclare Jean-Marc Harion, CEO de Mobistar. Comme annoncé précédemment, l'entreprise propose de suspendre le dividende de 2013. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires