Mobistar: "A mort, la ligne fixe!"

12/02/08 à 12:20 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

En marge du Mobile World Congress de Barcelone, Benoit Scheen, CEO de Mobistar, n'y a pas été par quatre chemins: "Nous sommes bien décidés à laisser mourir le téléphone fixe." Et cette action passerait surtout par un rafraîchissement du produit AtHome.

En marge du Mobile World Congress de Barcelone, Benoit Scheen, CEO de Mobistar, n'y a pas été par quatre chemins: "Nous sommes bien décidés à laisser mourir le téléphone fixe." Et cette action passerait surtout par un rafraîchissement du produit AtHome.

Il y a précisément un an, Mobistar annonçait AtHome, un produit permettant à ses utilisateurs d'appeler toutes les lignes fixes de manière "illimitée" (40 heures/mois) pour un montant forfaitaire de 10 euros/mois. Aujourd'hui, AtHome compte déjà plus de 65.000 clients. En rafraîchissant son produit - sortie prévue lundi prochain -, Mobistar entend faire mal à son concurrent Belgacom. "Ce lancement ira de pair avec une vaste campagne publicitaire agressive", a ajouté Scheen.

Toujours selon Scheen, Mobistar va se démarquer davantage de ses concurrents en optant sciemment pour une stratégie 'mobile centric': "Dans un monde, où le télétravail est toujours plus important et où de plus en plus de gens n'ont plus besoin d'une ligne fixe, la forte croissance se déroulera sur le marché mobile et non plus sur le marché fixe. Nous sommes bien décidés à laisser mourir la ligne fixe." Scheen explique pourtant que les produits ADSL ne sont pas déficitaires: "Au contraire même, l'ADSL continue à progresser chez nous, notamment grâce aux partenaires 'wholesale', tels Euphony." En outre, Mobistar envisage de grandes opportunités sur le marché 'machine to machine'. "Ce marché affiche annuellement une croissance oscillant entre 30 et 35 pour cent", a encore déclaré Scheen. Pour continuer à desservir ce marché, Scheen entend intensifier la collaboration avec les intégrateurs et créer un véritable écosystème.

Nos partenaires