Mobile Vikings va retirer les affiches et les sous-bocks 'discriminatoires'

10/08/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Mobile Vikings va retirer de la circulation ou recouvrir les affiches et sous-bocks discriminatoires et devrait ainsi répondre aux exigences du JEP.

Mobile Vikings va retirer de la circulation ou recouvrir les affiches et sous-bocks discriminatoires et devrait ainsi répondre aux exigences du JEP.

Koen Delvaux, chief marketing officer de Mobile Vikings, réagit avec le réalisme qui s'impose, à [la problématique]: "Je m'étais certes attendu à des réactions à la campagne, mais pas de cette façon. Nous pensions que nous avions étalé le plus largement possible les slogans à propos de tous les types de personnes, précisément pour faire comprendre que notre service s'adressait à tous. Le JEP nous a fait observer que nous mettions carrément les 'flamands' sur le même pied que les 'cochons'. Je comprends ce raisonnement, mais telle n'était pas notre intention."

Chez Mobile Vikings, on a dès lors décidé de retirer les affiches et les sous-bocks incriminés. "Nous sommes en train de repenser la campagne et le concours allant de pair. Pour les affiches, nous allons probablement les recouvrir, par exemple avec la mention 'censuré'. Même si nous ne pouvons ici non plus évidemment pas aller trop loin..."

Il en résulte que Delvaux se retrouve à présent avec quelques dizaines de milliers d'affiches et de sous-bocks inutilisés sur les bras. "Ceux à propos des 'jeannettes' déclenchent des réactions tantôt positives tantôt négatives chez les holebis (homosexuels-lesbiennes-bisexuels)", ricane-t-il. "Aussi sommes-nous entrés contact via une telle association avec un gérant de café qui souhaite racheter tous ces sous-bocks qui deviendront peut-être des 'collector's items'."

Mobile Vikings avait aussi organisé en ligne un concours axs sur ces slogans. Quiconque en intégrait un dans son profil sur Facebook, avait une chance de remporter un téléphone intelligent. L'affiche prohibée 'Gratuit, c'est pour les flamands' était elle liée à l'Apple iPhone. Delvaux: "Nous avons déjà reçu des réactions, selon lesquelles nous retirions l'affiche pour ne pas devoir offrir d'iPhone. Mais nous pouvons rassurer les gens: ils peuvent continuer à participer et remporter un iPhone. Ce que nous allons faire, c'est ne plus lier les divers appareils proposés à telle ou telle affiche, mais permettre aux participants de choisir un appareil quel que soit le slogan. Il n'est en tout cas pas possible d'interrompre le concours car cela nous entraînerait dans des difficultés juridiques."

Nos partenaires