Mise à jour logicielle pour pacemakers peu sûrs

01/09/17 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Datanews

Quasiment un demi-million de pacemakers susceptibles d'être piratés font l'objet d'une mise à jour. Il s'agit des appareils implantés de St. Jude Medical, une entreprise rachetée cette année par Abbott Laboratories.

Mise à jour logicielle pour pacemakers peu sûrs

© iStockphoto

Selon la FDA, l'agence américaine qui surveille entre autres la sécurité de la chaîne alimentaire et la santé publique, des personnes mal intentionnées pourraient prendre le contrôle de ces implants connectés et ce, à l'insu de ceux/celles qui les portent. Elles pourraient par exemple alors changer le rythme du pacemaker. Elles pourraient en outre aussi veiller à ce que l'accu du pacemaker se décharger plus rapidement que la normale. Aucune information ne confirme cependant que cela soit déjà arrivée, insiste la FDA.

Pour la mise à jour, les patients doivent se rendre chez un médecin. L'opération ne prend que quelques minutes. Ensuite, les paramètres de l'appareil ne peuvent plus être modifiés que si le porteur donne son autorisation.

Aux Etats-Unis, il est question de 465.000 appareils de ce genre. En Belgique, on ne connaît pas le nombre de personnes qui s'en sont fait implanter un.

Nos partenaires