Milquet souhaite remettre le dossier du vote électronique sur la table

10/01/12 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Datanews

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet entend remettre le dossier des nouveaux ordinateurs à voter à l'agenda du comité restreint.

Milquet souhaite remettre le dossier du vote électronique sur la table

© Belga

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet entend remettre le dossier des nouveaux ordinateurs à voter à l'agenda du comité restreint.

La raison en est l'information selon laquelle le gouvernement fédéral aurait dû avant le 31 décembre 2011 prendre une décision quant à l'achat des nouveaux ordinateurs à voter, mais ne l'a pas fait. Le gouvernement fédéral devrait prendre à son compte 20 pour cent du prix, moins de 10 millions d'euros, alors que la Flandre et la Wallonie en supporteraient 80 pour cent. Le fait que la question se retrouve de nouveau sur la table du gouvernement fédéral, insuffle un nouvel espoir pour ce projet décrié.

Entre-temps, la Vereniging van Vlaamse Steden en Gemeenten (VVSG) (l'association des villes et communes flamandes) invite le gouvernement fédéral à prendre une décision très rapide en la matière. L'organisation centrale des administrations locales flamandes indique que dans 143 communes flamandes, l'électeur est familier depuis plus de dix ans déjà avec le vote électronique.

"Pour les élections communales du 14 octobre 2012, ces communes souhaitent aussi recourir au système électronique. Il serait irresponsable de réduire à néant tous les efforts consentis ces dernières années pour 'apprendre' à l'électeur à voter par voie électronique", peut-on lire dans le communiqué. "Pour ces communes, le retour au crayon et au papier représenterait en outre d'énormes frais supplémentaires."

Source: Belga

Nos partenaires