Microsoft voit un vieux serviteur de Windows s'en aller

31/12/13 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Datanews

Microsoft perd en la personne de Jon DeVaan un ingénieur de haut vol qui a été à la base même de Windows 7 notamment. Cet Américain veut à présent consacrer plus de temps à sa famille et recherche de nouvelles opportunités.

Microsoft voit un vieux serviteur de Windows s'en aller

Microsoft perd en la personne de Jon DeVaan un ingénieur de haut vol qui a été à la base même de Windows 7 notamment. Cet Américain veut à présent consacrer plus de temps à sa famille et recherche de nouvelles opportunités.

Jon DeVaan travaille depuis 1984 déjà pour Microsoft, mais tire à présent un trait sur sa carrière à Redmond. Dans un courriel adressé au site d'actualité spécialisé GeekWire, il déclare qu'il souhaite passer plus de temps en famille et qu'il est donc en quête de nouvelles possibilités. Aujourd'hui même, l'ultime journée de 2013, c'est le dernier jour de travail de DeVaan chez Microsoft.

Au fil des ans, DeVaan a passé en revue, puis dirigé le développement du software chez Microsoft. Il s'est chargé notamment des produits aussi importants qu'Office (de la version 1.0 jusqu'à et y inclus 97, et de la conception de la version 2000).

Dans un stade ultérieur, ce fut DeVaan qui remit Windows sur les rails après la débâcle Vista. C'est lui qui entama le développement de Windows 7. Jusqu'il y a peu, l'ingénieur supervisa le développement de Windows 8 et de Windows 8.1.

La légende veut que Devaan soit devenu si populaire chez Microsoft que certains de ses collègues ont autrefois associé son nom à une version pré-bêta d'Excel (Excel DeVeloper Release').

Même si son départ est dur à encaisser pour Microsoft, il n'est pas tout à fait inattendu.

Car depuis que Steve Ballmer a bouleversé l'organisation pour pouvoir faire sienne la nouvelle stratégie des 'services et appareils' et que de nombreux top-managers ont été forcés de changer de poste, DeVaan a dû subitement rendre des comptes au nouveau responsable des systèmes d'exploitation, Terry Myerson.

En savoir plus sur:

Nos partenaires