Microsoft, une entreprise de 'devices' aussi

10/10/12 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Datanews

Dans le courrier annuel qu'il adresse aux actionnaires, le CEO de Microsoft, Steve Ballmer, affirme explicitement que les 'devices' et les 'services' forment 'l'activité' de son entreprise.

Microsoft, une entreprise de 'devices' aussi

Dans le courrier annuel qu'il adresse aux actionnaires, le CEO de Microsoft, Steve Ballmer, affirme explicitement que les 'devices' et les 'services' forment 'l'activité' de son entreprise. Si pour beaucoup, Microsoft était synonyme d'éditeur de software, avec un peu de hardware en périphérie et à domicile, il va leur falloir, semble-t-il, changer définitivement leur point de vue. Dans la lettre qu'il envoie aux actionnaires, Steve Ballmer écrit que "la pleine valeur de notre software apparaît à la façon dont les gens utilisent des appareils et des services à leur travail et dans leur vie de tous les jours. Il s'agit là d'un important changement, à la fois dans ce que nous faisons et comment nous nous considérons en tant qu'entreprise d'appareils et de services."

Au niveau du hardware, Microsoft cible les appareils incorporant des services, qui "offrent une agréable et impeccable expérience tant en hardware, software que services". Ces appareils - souvent - à la consommation rechercheront aussi toujours davantage un accès aux données et aux applications professionnelles, ce qui constituera un défi pour les entreprises, selon Microsoft, et "aider les entreprises à migrer vers le nuage, ce sera l'une de nos principales opportunités." Le moyen avec lequel tout cela se fera, sera et restera Windows 8 - attendu le 26 octobre - en tant que "plate-forme unique pour le PC, les téléphones et le nuage".

Un marché nerveux Depuis que Microsoft a annoncé plus tôt cette année sa tablette Surface, le marché du hardware est resté très nerveux. Non seulement, Microsoft a laissé pas mal d'acteurs dans le noir à propos du prix d'introduction de Surface, au grand mécontentement des autres fabricants de hardware dans l'écosystème Windows 8. Mais entre-temps, il est clair que la fourchette de prix se situera entre 300 et 800 dollars environ, ce qui ne correspond pas non plus à un appareil de bas ou d'entrée de gamme sur le marché.

Rien que le fait que Microsoft se pose en concurrent direct d'anciens partenaires, provoque pas mal d'émoi. Même si lors du récent salon IFA de Berlin, l'on ait annoncé un nombre incroyablement élevé d'appareils Windows 8, il y a explicitement une certaine rancoeur chez les partenaires hardware classiques de Microsoft. C'est ainsi que le président et CEO d'Acer a fait observer que si Microsoft se lançait dans le secteur hardware, cela serait ressenti négativement par l'écosystème (PC) mondial.

Les spécialistes du marché, eux, considèrent comme un défi la manière dont Microsoft traversera les changements sur le marché. En effet, des évolutions comme la réussite d'appareils basés 'non-x86/non-Windows' dans les entreprises, services et applications web, applis, etc. harcèlent la position de force classique des applications Microsoft sur les systèmes professionnels.

Le passage d'un chiffre d'affaires orienté vente de licences vers un chiffre d'affaires davantage basé sur les services/abonnements ne va pas toujours sans mal non plus pour les entreprises.

Nos partenaires