Microsoft tente de gagner bien plus d'argent sur ses clients Office 365

04/12/15 à 13:58 - Mise à jour à 13:57

Microsoft a lancé une nouvelle variante de son Office-as-a-Service. La variante E5 est cependant pas moins de 36 pour cent plus chère que l'E4. Mais quiconque dispose d'un abonnement à l'E4, devra probablement migrer.

Microsoft tente de gagner bien plus d'argent sur ses clients Office 365

© The Verge

50 milliards de dollars. C'est le montant que Satya Nadella avait annoncé en juillet lors d'une téléconférence réunissant des analystes financiers, pour désigner le chiffre d'affaires potentiel supplémentaire que pourrait rapporter l'introduction de la version E5 d'Office 365. Amy Hood, directrice financière de Microsoft, évoqua elle aussi à plusieurs reprises cette année déjà les opportunités de rentrées et l'effet positif sur les marges de Microsoft de l'introduction d'E5.

Plus d'argent pour plus de fonctions

Pour ces 36 pour cent de supplément par rapport à la licence E4, soit pour la somme de 29,50 euros (hors TVA) par utilisateur et par mois, le client reçoit aussi des fonctions en sus. La variante E5 d'Office 365, en vente depuis le 1er décembre, offre en effet les principaux extras suivants en comparaison à l'E4:

  • MeetingBroadcast permettant à 10.000 personnes de prendre part à une conférence via Skype (une fonction présente du reste dans l'E3)
  • Gestion des communications via le nuage en vue de renforcer la fonction téléphonie
  • Advanced Threat Protection
  • Cryptage des données
  • Outils d'analyse pour la visualisation et l'analyse des données dans l'environnement Office 365.

Pour les Etats-Unis, il convient d'y ajouter les appels PSTN durant les visioconférences, une fonction non supportée ailleurs.

Accueil mitigé

Les analystes ont des avis mitigés sur le nouveau progiciel. Certains estiment que Microsoft a créé ainsi une offre plus complète et attractive pour les petites et moyennes entreprises à un prix correct. L'extension de la fonctionnalité d'appel dans Office 365 devrait plaire à beaucoup d'entreprises, selon eux. Mais les esprits critiques pensent, eux, que le progiciel est cher, surtout pour les entreprises qui n'ont pas encore renoncé à leur central téléphonique. Or Microsoft a, selon eux, encore pas mal de choses à prouver au niveau de la robustesse de son application de téléphonie.

Un problème pour les clients E4

Les clients qui ont opté pour la variante E4 d'Office365, devront se décider avant fin juin 2016. E4 va alors disparaître. Comme la principale différence avec l'E3 était le support de la téléphonie, l'on suppose que cette fonctionnalité représentait pour ces clients la raison de leur choix de l'E4. Ils pourront donc difficilement en revenir à l'E3. Pour les clients de l'E4, il faudra donc payer ou en revenir à l'E3, qui revient à 19,70 euros par utilisateur et par mois, mais alors investir dans un autre service de téléphonie.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires