Microsoft supprime du Net sa 'femme prise de nausées'

03/07/09 à 01:00 - Mise à jour à 00:59

Source: Datanews

En début de semaine, Microsoft a placé sur YouTube un petit film promotionnel osé montrant une 'femme prise de nausées'. Objectif : promouvoir l'IE8.

En début de semaine, Microsoft a placé sur YouTube un petit film promotionnel osé montrant une 'femme prise de nausées'. Objectif : promouvoir l'IE8.

Seulement voilà ! Hier, la vidéo a une fois de plus été retirée du Net. Elle serait, tout d'un coup, 'bien trop répugnante'. Une femme au foyer est en train de discuter agréablement avec son cher et tendre. Après quelques temps, la femme demande au mari si elle peut utiliser son ordinateur portable pour faire une recherche. La pauvre tombe ensuite sur des choses tellement abjectes qu'elle commence à vomir spontanément sur la table de la cuisine.

Le message de Microsoft est clair. Avec l'Internet Explorer 8', ce genre de mésaventures ne risque plus d'arriver. Le nouveau moteur de recherche est en effet équipé d'un bouton 'vie privée' grâce auquel vous pouvez visionner des sites au contenu 'préoccupant' en toute tranquillité, sans laisser de traces.La plupart des commentateurs ont trouvé que [le petit film] intitulé, de manière pertinente, 'Oh my God I'm Gonna Puke', prêtait à discussion, mais était aussi amusant et osé. D'autres y ont vu une banalisation de la navigation des sites pornographiques et se sont offusqués devant cette chose immonde qui sortait de la bouche de madame.

Entre-temps, Microsoft a demandé que la fameuse vidéo soit retirée du canal officiel de You Tube consacré à l'IE8. Le site promotionnel BrowsefortheBetter.com a lui aussi disparu. L'agence publicitaire Bradley & Montgomery, responsable de toute la campagne relative à l'Internet Explorer 8, continue toutefois de diffuser ce petit film sur son site Internet.

"Nous mettons un point d'honneur à écouter nos clients", a fait savoir hier le géant de Redmond. "L'objectif était de mettre en évidence la fonction 'InPrivate' de façon amusante, mais ce film en dégoûte beaucoup. Nous avons donc décidé de le supprimer."

Nos partenaires