Microsoft se rit de Google Mail pour promouvoir Office 365

02/08/11 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Dans un spot publicitaire destiné à promouvoir Office 365, un facteur étonnant effectue sa tournée, puisqu'il en prend à son aise avec le secret du courrier qu'il délivre. Dans la vidéo, Microsoft s'attaque ainsi ouvertement à la version professionnelle de Google Gmail.

Microsoft se rit de Google Mail pour promouvoir Office 365

Dans un spot publicitaire destiné à promouvoir Office 365, un facteur étonnant effectue sa tournée, puisqu'il en prend à son aise avec le secret du courrier qu'il délivre. Dans la vidéo, Microsoft s'attaque ainsi ouvertement à la version professionnelle de Google Gmail.

Ce qui est étonnant, c'est que le lien vers la vidéo YouTube n'est pas public. Le spot est diffusé via des sites de socialisation, tels Twitter, et débute par cette annonce: "The following scene represents the opposite experience of Office 365." Microsoft lance ainsi une attaque frontale afin de promouvoir son nouvel Office 365 et se moque dans la vidéo du programme concurrent Google Apps for Business.

Le facteur mis en scène n'est pas quelqu'un d'ordinaire et répond au nom de "Gmail Man". Dans le spot, il se conduit comme un véritable "peekaboo", à savoir quelqu'un de curieux qui lit le courrier des destinataires, afin de leur prodiguer des conseils sans même qu'ils l'aient sollicité. Et lorsqu'ils lui demandent comment c'est possible, Gmail Man leur répond: "Who cares!"

Encore une réflexion à propos de cette vidéo promotionnelle: O365 n'est disponible que pour les entreprises, alors que la version professionnelle de Gmail (Google Apps for Business) n'affiche aucune publicité, contrairement à la version Gmail gratuite, qui est un produit s'adressant aux particuliers. Sur ce marché, Microsoft est également active avec Windows Live, qui affiche aussi des publicités ciblées.

Conclusion: bien qu'il soit drôle, le contenu de ce spot n'est pas tout à fait correct, même si l'on ne sait toujours pas clairement dans quelle mesure Google "analyse" aussi le mail d'entreprise via des programmes automatiques: peut-être que oui... et dans ce cas, le spot contiendrait quand même un fonds de vérité.


En savoir plus sur:

Nos partenaires