Microsoft s'intéresse au centre de données mobile

11/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 10/04/07 à 23:59

Source: Datanews

Microsoft adhère à présent aussi à l'idée du centre de données mobile, ce qui pourrait entraîner très rapidement l'acceptation de ce nouveau concept.

[L'automne dernier], Sun mettait son 'datacenter in a container', Blackbox, sous les feux de la rampe, et Rackable Systems a récemment lancé son Concentro du même genre. Google, elle aussi, plancherait sur des centres de données intégrés à des conteneurs. Mais nos collègues de Computable ont appris de la bouche du chercheur James Hamilton de l'équipe Windows Live de Microsoft que le géant de Redmond s'intéresse également au concept du centre de données mobile. Et l'on sait que quand Microsoft se lance sur un marché, c'est qu'il est déjà grand ou qu'il s'agrandit encore.Selon James Hamilton, les centres de données ont un avenir dans les composants indépendants et dénués de personnel, dans le but de constituer un réseau disséminé de centres relativement modestes. Les centres de données mobiles sont très flexibles, ce qui peut s'avérer pratique pour migrer vers une alimentation en matières premières ou en énergie plus économique, ajoute Computable.Selon Rackable Systems, un client a calculé qu'il peut acheter 100.000 serveurs sous la forme de centres de données mobiles au même prix qu'une infrastructure de centre de données fixe entièrement neuve. Un autre client utilise Concentro comme une sorte d'énorme clé USB pour sauvegarder ses données, au lieu de s'acquitter des coûts de réseau vers un site miroir. Depuis le lancement de sa stratégie en ligne sous l'appellation Windows Live, Microsoft a besoin d'une capacité massive en centres de données, donc pourquoi pas des composants mobiles?

Nos partenaires