Microsoft rénove la licence ARM

27/07/10 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Datanews

La nouvelle licence de Microsoft sur la technologie des processeurs ARM étend la collaboration existante entre les deux entreprises avec, en prévision, des développements intéressants.

Microsoft rénove la licence ARM

La nouvelle licence de Microsoft sur la technologie des processeurs ARM étend la collaboration existante entre les deux entreprises avec, en prévision, des développements intéressants.

La technologie des processeurs d'ARM Holdings constitue le coeur même d'un grand nombre de systèmes intégrés et mobiles tournant sur toute une série de systèmes d'exploitation. ARM et Microsoft collaborent depuis 1997 notamment au niveau de la disponibilité de Windows CE sur la technologie des processeurs ARM. Selon le communiqué des entreprises, le nouvel accord de licence, qui a été conclu la semaine dernière, étend la collaboration existante.

Même si aucun détail n'a filtré, un tel communiqué implique un certain nombre de promesses pour l'avenir. Les entreprises pourront en effet souscrire une licence sur une solution pilotée ARM prête à l'emploi, mais aussi des licences leur permettant d'adapter ou d'étendre elles-mêmes la technologie des processeurs ARM. En d'autres mots, afin d'adapter le fonctionnement à un niveau approfondi dans l'optique des caractéristiques spécifiques aux systèmes concernés. L'importance de ce genre d'efforts ressort par exemple de la durée d'utilisation de l'iPad par charge de batterie. Apple a à cette fin équipé un coeur ARM d'une série de moyens et d'extensions propres en vue d'une utilisation économe en énergie.

Avec la nouvelle licence, il y a assurément de meilleures chances pour que Microsoft elle-même envisage aussi (encore davantage) ce genre d'évolutions au niveau des processeurs, en plus de la disponibilité d'une version Windows complète sur ARM. L'on en arriverait ainsi à nouveau et pour la première fois depuis longtemps à une version complète de Windows sur une autre technologie de processeur que la technologie x86 (il y a déjà eu autrefois une version de Windows NT pour le processeur Digital Alpha). Et cela pourrait offrir d'intéressantes possibilités pour les ordinateurs tablettes, les slates, les smartphones, etc. Sans parler des consoles de jeu, systèmes intégrés, applications industrielles,... En adaptant elle-même la technologie de processeur, Microsoft permettra à ces systèmes de prendre de l'avance - ou à tout le moins de se distinguer - des produits concurrents.

En savoir plus sur:

Nos partenaires