Microsoft présente Windows Phone 7

16/02/10 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Lors du Mobile World Congress de Barcelone, Steve Ballmer, CEO de Microsoft, a présenté le Windows Phones 7 Series qui devrait équiper les premiers appareils pour la période des fêtes de fin d'année.

Lors du Mobile World Congress de Barcelone, Steve Ballmer, CEO de Microsoft, a présenté le Windows Phones 7 Series qui devrait équiper les premiers appareils pour la période des fêtes de fin d'année.

En comparaison avec le 6.5 présenté l'an dernier, Windows Phone 7 est une véritable révolution. Le pilotage a été radicalement changé, et le système d'exploitation a reçu de nouvelles bases. Le navigateur web par exemple tourne sur du code basé sur la version desktop d'Internet Explorer 8.

Microsoft mise sur un autre cheval que ses concurrents. Au lieu de faire travailler l'utilisateur avec plusieurs applications individuelles, Windows Phone 7 entend agréger et reproduire le contenu dans ce que Microsoft qualifie de 'hubs': People, Pictures, Office, Music+Video et Games. Dans le hub 'People' par exemple, sous l'intitulé 'what's news', on retrouve toute l'information de statut des réseaux de socialisation comme Facebook et Windows Live.

Microsoft profite habilement de l'occasion pour intégrer une foule de services existants propres, tels que le moteur de recherche Bing, l'application de cartes Bing, Zune (musique) et Xbox Live (jeux). Andy Lees, senior vice-president, a déjà formellement promis "qu'il restera amplement de la place pour de l'extension dans les 'Live-tiles', à savoir des espèces d'icônes démesurées abritant des applications. Microsoft promet aussi de donner en mars plus d'informations aux développeurs d'applications logicielles.

Pour ce nouveau système d'exploitation, Microsoft a étroitement collaboré avec le fabricant de puces Qualcomm. Les appareils finaux - qui, selon Steve Ballmer, devraient être disponibles pour la Noël - seront l'apanage d'OEM. "Nous faisons des logiciels et nous les vendons, point à la ligne", a affirmé Ballmer. Les parties concernées sont à l'évidence HTC, LG, Samsung et Sony Ericsson. Garmin-Asus, HP, Dell et Toshiba devraient aussi lancer des appareils Windows Phone 7.

Les opérateurs mobiles AT&T et Orange seront les premiers à commercialiser les appareils et fourniraient aussi des services complémentaires. Ce choix est aussi partiellement symbolique car ce furent précisément ces opérateurs qui vendirent les premiers téléphones intelligents de Microsoft respectivement en 2003 et en 2002.

"We hope 7 is our lucky number", a plaisanté Steve Ballmer dans ce style qui lui est propre. Grâce à cette annonce précoce, il espère assurément aussi que les consommateurs seront prêts à reporter l'achat d'un smartphone jusqu'à la Noël, afin d'éviter que Microsoft ne perdre entre-temps encore des parts de marché. Selon l'analyste Canalys, la part de marché de Windows Mobile a reculé l'an dernier à 8,8 pour cent contre 13,9 pour cent l'année précédente. Les iPhone et Blackberry font mieux avec 15,1 et 20,8 pour cent. A en croire les chiffres, Symbian possède du reste encore et toujours plus de 47 pour cent de part du marché. Quant à Android, il en est à 4,7 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires