Microsoft prépare le cloud

15/07/09 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Si Windows 7 et Office 2010 ont tenu la vedette à la Worldwide Partner Conference de Microsoft qui se tient à La Nouvelle Orléans, il ne faudrait pas oublier la stratégie cloud et les produits associés.

Si Windows 7 et Office 2010 ont tenu la vedette à la Worldwide Partner Conference de Microsoft qui se tient à La Nouvelle Orléans, il ne faudrait pas oublier la stratégie cloud et les produits associés.

A l'instar d'EMC voici quelques semaines, Microsoft voit le cloud comme un succession d'étapes, allant de la virtualisation du datacenter vers le cloud privé, puis le cloud public. Avec à chaque étape de nouveaux produits qui ont été présentés ou annoncés à WPC.

Pour assurer la gestion d'un datacenter virtualisé, Microsoft propose ainsi désormais Windows Server 2008 V2 doté notamment d'un HyperV qui permet la migration de machines virtuelles entre serveurs physiques, à l'image de VMotion de VMware, mais "à un prix de 3 à 5 fois inférieur", prétend Bob Muglia, président de la division Servers and Tools.

Pour ce qui est de la création d'un cloud privé, Microsoft insiste sur la nécessité de disposer d'applications capables d'offrir un scaling-out, ce qui est désormais possible en combinant les fonctions proposés par System Center, Visual Studio, Windows Server et SQL Server notamment.

Enfin, dans l'optique du cloud public, Microsoft a annoncé la Dynamic Datacenter Alliance ainsi que le lancement du Dynamic Datacenter Toolkit. Par ailleurs, la Windows Azure Platform devrait être commercialisée à partir de novembre prochain. Avec 3 modes de paiement: à l'utilisation, sous forme d'abonnement ou sur licence. Il faut dire que Gartner estime que le marché du cloud computing devrait passer de 46 milliards $ en 2009 à 150 milliards $ en 2013.

On notera encore la présentation d'Excel 2010 et de SQL Server 2008 R2 qui proposent des fonctions de business intelligence accessibles à l'utilisateur "moyen".

Nos partenaires