Microsoft porte Windows Defender sur Google Chrome

19/04/18 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Microsoft lance une extension pour Google Chrome, appelée 'Windows Defender Browser Protection'. Le géant entend ainsi mieux protéger ses utilisateurs Chrome contre le hameçonnage ('phishing').

Microsoft porte Windows Defender sur Google Chrome

© REUTERS

Le logiciel de sécurité intégré au navigateur 'Edge' de Microsoft est désormais aussi disponible pour Google Chrome. L'extension se trouve dès aujourd'hui dans le magasin d'applis Google Chrome et fonctionne de manière similaire à la protection par défaut de Google Chrome.

Lorsqu'un utilisateur aboutit sur un site web nuisible, il verra d'abord apparaître une page entièrement rouge pour l'informer du danger potentiel. Ensuite, l'utilisateur pourra lui-même décider d'ignorer ou non la mise en garde et de poursuivre ou non sa visite du site web en question.

Plusieurs banques de données

C'est également là la façon dont Chrome traite actuellement les sites web d'hameçonnage potentiels. La grande différence entre les protections de Microsoft et de Google réside dans les API auxquelles elles font appel: ces API utilisent d'autres bases de données de liens potentiellement nuisibles.

Dans la cadre d'un test indépendant effectué par les NSS Labs, les solutions de détection de malware et d'hameçonnage de Google Chrome et de Microsoft Edge avaient précédemment déjà été comparées. Il en était ressorti que la 'SmartScreen API' de Microsoft parvenait à détecter 99 pour cent de tous les sites web nuisibles, alors que la 'Safe Browsing API' de Google n'obtenait qu'une score de 87 pour cent au même test.

En savoir plus sur:

Nos partenaires