Microsoft ouvre le code source de .Net-framework

05/10/07 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Microsoft a annoncé qu'elle allait rendre public le code source de .Net-framework avant la fin de l'année. Quiconque acceptera la Microsoft Reference License, pourra télécharger ce code pour observation.

Microsoft a annoncé qu'elle allait rendre public le code source de .Net-framework avant la fin de l'année. Quiconque acceptera la Microsoft Reference License, pourra télécharger ce code pour observation.

Sous le programme 'opensource', on trouve non seulement ce qu'on appelle les Base Class Libraries (les classes .Net, dont découlent finalement tous les objets), mais aussi System.Windows.Forms, System.Web, System.Data et Windows Presentation Foundation. Avec Visual Studio 2008, il est en outre possible, pour le déverminage ('debugging'), de travailler un niveau plus bas que ce qui était le cas jusqu'à présent. Le 'debugger' peut en effet aussi sortir des Base Class Libraries via le code source.

La version 3.5 de .Net-framework, la première dont le code source sera disponible, et Visual Studio 2008 sont attendus cette année encore. Dans un premier temps, les développeurs devront se contenter du code source de System et de toutes les classes dérivées. Au cours des prochains mois, davantage de bibliothèques de codes devraient être rendues publiques, dont Windows Communication Foundation, Workflow et Linq.

La version ouverte de .Net-framework est un prolongement de la version 3.0. Après la sortie de .Net Framework 3.5, l'objectif est que les développeurs n'installent plus que les versions 3.5 et 1.1 côté à côte.

Avec Visual Studio, les fichiers du code source pourront être rapatriés à la demande durant le processus de déverminage. Ce faisant, Microsoft entend s'assurer que les programmeurs se voient toujours proposer le code source de la version de la structure installée chez eux. Après l'installation des éventuels correctifs ('patches') ou 'service packs', le code source correspondant sera automatiquement rapatrié.

Selon l'Open Source Initiative, la Microsoft Reference License, en abrégé MS-RL, ne suffit pas à l'Open Source Definition; la licence est considérée par beaucoup comme une licence 'shared source'. La MS-RL est quasiment la licence la plus restrictive que Microsoft utilise. Comme son nom l'indique, le code sous cette licence ne peut en effet qu'être observé pour référence, mais adapter ou réutiliser ce code est interdit. A côté de cela, la visualisation du code source est gratuite.

En collaboration avec [Computable.nl]

Nos partenaires