Microsoft ne pourra plus guère exiger d'indeminité pour son information technique

05/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 04/04/07 à 23:59

Source: Datanews

La Commission européenne mentionne dans des documents confidentiels que Microsoft exige trop d'argent pour fournir de l'information technique à propos de Windows à ses concurrents.

Le journal britannique Financial Times a pu consulter ces documents confidentiels et y a lu que Microsoft ne pourra exiger de la Commission européenne qu'une indeminité minimale pour l'information technique qu'elle fournit à propos de son système d'exploitation Windows. A présent, ce prix correspond à 5,95 pour cent des rentrées sur les serveurs, selon le Financial Times. C'est nettement trop élevé, estime donc la Commission européenne. Microsoft a jusqu'au 23 avril pour réagir à ce grief.Microsoft devait mettre à disposition l'information technique de Windows après une condamnation par la Commission européenne pour abus de position dominante de la part de la société, assortie d'une amende de quasiment 500 millions d'euros et de l'obligation de sortir une variante de Windows sans Media Player. L'appel de cette condamnation est toujours en cours, mais cette procédure n'est pas suspensive à l'égard des mesures prises par la Commission européenne.

Nos partenaires