Microsoft n'entreprendra rien contre Linux

24/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 23/05/07 à 23:59

Source: Datanews

Le géant des logiciels Microsoft ne va pas porter plainte contre Linux, comme il l'avait annoncé la semaine dernière parce que le système d'exploitation 'open source' enfreindrait 235 de ses brevets.

La communauté 'open source' peut provisoirement pousser un ouf de soulagement. Hier, Microsoft a en effet déclaré qu'elle n'intenterait pas d'action concrète contre Linux. Le géant des logiciels estime pourtant que si le système d'exploitation 'open source' Linux est si performant, c'est du fait qu'il enfreint 235 brevets Microsoft."Recourir à la voie juridique, nous aurions pu tout aussi bien le faire, il y a trois ans déjà", explique un porte-parole de Microsoft à ZDNet UK. Et d'ajouter qu'au lieu d'agir ainsi, Microsoft planche, ces trois dernières années, sur une solution complète en matière de droits de propriété intellectuele. A l'entendre, la solution plaira à tout le monde, y compris à la communauté 'open source' et aux consommateurs.Entre-temps, on dénombre une hausse du nombre de spécialistes qui doutent de la fermeté des plaintes de Microsoft en matière de violation des brevets. Le géant des logiciels n'a jamais fait connaître dans le détail de quels brevets il s'agissait. Selon John McCreesh, chef de projet marketing chez OpenOffice.org, la communauté 'open-source' est convaincue que Microsoft n'intentera pas de procès. "Les déclarations de Microsoft font d'un non-événement quelque chose qui va trotter dans la tête des acheteurs professionnels." McCreesh affirme qu'en lançant ses menaces, Microsoft pousse les clients professionnels vers certains fournisseurs 'open source' avec lesquels elle a déjà conclu des accords de licence. Novell en est un bon exemple.Pour d'autres esprits critiques, d'éventuelles actions en justice lancées par Microsoft ne pourraient que lui nuire.

Nos partenaires