Microsoft mise sur 'Software as a Service'

04/03/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Microsoft prend la concurrence de SaaS (Software as a Service) au sérieux et va lancer davantage d'applications sous forme de service en ligne. La société va d'abord doter son logiciel collaboratif SharePoint de nouvelles possibilités en ligne.

Microsoft prend la concurrence de SaaS (Software as a Service) au sérieux et va lancer davantage d'applications sous forme de service en ligne. La société va d'abord doter son logiciel collaboratif SharePoint de nouvelles possibilités en ligne.

Microsoft déclare à présent se lancer réellement dans la révolution SaaS (Software as a Service). Lors de la conférence SharePoint, qui a lieu cette semaine à Seattle, la société dévoile ses projets poussés en la matière. Ceux-ci prévoient la transformation des applications d'entreprise de Microsoft en services web, le lancement de versions en ligne de ses applications desktop, ainsi que la forte extension de ses centres de données où tournent ces services en ligne.

Mais d'abord, Microsoft sort une édition en ligne de son serveur mail Exchange, qui tournera alors chez un fournisseur de services IT ou un éditeur de logiciels. En outre, la société va équiper SharePoint Server, son logiciel de travail en équipe (collaboratif), de nouvelles possibilités d'utilisation en ligne.

Salesforce.com et GoogleL'éditeur de logiciels réagit ainsi à la concurrence accrue de Salesforce.com et Google notamment. Ce moteur de recherche offre déjà des applications bureautiques sous forme de service en ligne et l'a étendu, la semaine dernière, avec un pendant SharePoint. Microsoft fournit depuis belle lurette ce qu'on appelle des applications locales, qui sont donc installées et tournent sur les PC.

Le producteur de Windows a déjà procédé à quelques rapprochements du modèle SaaS. C'est ainsi que la suite Office a été dotée de possibilités en ligne, mais les analystes considèrent cela comme du semi-SaaS. Pour le partage et le traitement en ligne de documents, une installation Office locale s'avère encore et toujours nécessaire. Microsoft est en effet adepte d'un modèle combiné: du logiciel revêtu de services.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires