Microsoft met la priorité sur le cloud et le mobile

11/07/14 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Datanews

Dans une lettre ouverte à ses collaborateurs, le CEO Satya Nadella a dévoilé ses directives pour l'avenir. Contrairement à la restructuration de son prédécesseur, cet avenir portera moins sur les appareils et les services, et davantage sur le cloud et le mobile.

Microsoft met la priorité sur le cloud et le mobile

Dans une lettre ouverte à ses collaborateurs, le CEO Satya Nadella a dévoilé ses directives pour l'avenir. Contrairement à la restructuration de son prédécesseur, cet avenir portera moins sur les appareils et les services, et davantage sur le cloud et le mobile.

Cette lettre arrive deux petites semaines avant que l'entreprise ne publie ses résultats annuels, dans lesquels S. Nadella pourra en dévoiler davantage, selon ses propres dires, sur l'année à venir. Le courrier en question donne cependant une idée claire de l'orientation générale.

Exit la stratégie Ballmer

"Nous nous sommes récemment décrits comme une entreprise d'appareils et de services. Même si cette description a été utile pour le démarrage de notre transformation, nous devons à présent passer à une stratégie plus unique."

Cette stratégie se dévoile peu à peu. "Microsoft est fondamentalement une entreprise de productivité et de plate-forme pour le monde mobile-first et cloud-first," précise la lettre ouverte.

Il s'inscrit ainsi en grande partie en faux contre la réforme présentée voici un an presque jour pour jour par Steve Ballmer. Celle-ci déplaçait l'accent en termes de développement sur le système d'exploitation, les applications, le cloud et les appareils. En août, on apprenait que Ballmer allait s'en aller, mais qu'il accompagnerait encore la transformation. Aujourd'hui, Nadella poursuit celle-ci, mais en lui donnant de nouveaux accents.

Nadella continue de plaider pour des changements dans les équipes et les processus de développement. Ceux-ci doivent être davantage axés sur les clients, basés sur les données et aussi plus rapides. Concrètement, cela signifie moins de processus et moins de collaborateurs qui doivent prendre des décisions. Le géant Microsoft veut donc principalement gagner en flexibilité.

"Chaque groupe de développeurs disposera de ressources Data et Applied Science qui se focalisent sur des résultats mesurables pour nos produits, et des analyses prédictives de tendances de marché, qui nous permettent d'innover de façon plus rapide et efficace."

Appareils pour soutenir l'écosystème

Même si le focus "appareils & services" disparaît à l'arrière-plan, un an à peine après la grande restructuration menée par son prédécesseur Steve Ballmer, Nadella souligne toutefois que l'objectif n'est pas de supprimer quoi que ce soit. Dans sa lettre, il fait l'éloge notamment de la Xbox et précise que l'entreprise continuera d'innover dans les consoles de jeu. Récemment, des rumeurs ont couru, selon lesquelles Microsoft pourrait vendre la division Xbox, mais celles-ci ont été une nouvelle fois écartées.

D'autres produits ne seront pas abandonnés non plus. Nadella parle ainsi des smartphones de Nokia et de la Surface en les qualifiant de "first-party hardware", qui permettront à l'entreprise de soutenir l'écosystème de Windows et Windows Phone.

En savoir plus sur:

Nos partenaires