Microsoft: les péripéties WGA dues à une 'erreur humaine'

31/08/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Les problèmes de validation WGA du week-end dernier ont été provoqués par une erreur humaine, annonce Microsoft. L'éditeur de logiciels se refuse par ailleurs à parler de panne.

Les problèmes de validation WGA du week-end dernier ont été provoqués par une erreur humaine, annonce Microsoft. L'éditeur de logiciels se refuse par ailleurs à parler de panne.

C'est durant la nuit de vendredi dernier que se sont manifestés les premiers utilisateurs de Windows qui avaient reçu à tort de Microsoft l'avertissement selon lequel ils ne disposaient pas d'une version légitime du système d'exploitation. Alex Kochis, 'product manager WGA', indique sur le weblog WGA qu'une erreur humaine serait à la base du problème: "Du code de pré-production a été envoyé aux serveurs de production. Or ces serveurs n'étaient pas encore adaptés au cryptage/décryptage plus intensif des 'productkeys' durant le processus d'activation et de validation. Résultat: les serveurs de production ont refusé les demandes d'activation et de validation."

Selon Kochis, l'erreur relative à l'activation a été corrigée dans la demi-heure en annulant les adaptations. En ce qui concerne le service de validation, il a été plus malaisé de résoudre l'effet du code de pré-production. Dans un communiqué précédent, Kochis avait annoncé que pas moins de 12.000 systèmes Windows étaient touchés par les problèmes et que la plupart d'entre eux étaient aujourd'hui encore activés.

Signe de viePar ailleurs, Microsoft se refuse à parler d'une panne: "WGA est conçu de telle manière que le service donne aux utilisateurs le bénéfice du doute lorsque le serveur n'est pas disponible. Si les serveurs ne donnent plus signe de vie, votre système parcourt la validation à tous les coups. Ce genre d'incident n'a rien à voir avec une panne car c'est la source même des validations qui a mal réagi."

Nos partenaires