Microsoft lance une offensive en matière d'interopérabilité

18/10/06 à 00:00 - Mise à jour à 17/10/06 à 23:59

Source: Datanews

Microsoft illustre son initiative d'interopérabilité avec des démonstrations du logiciel de traduction OpenXML/ODF et l'annonce que son format de virtualisation Virtual Hard Disk s'inscrit à présent aussi dans l'Open Specification Promise.

Dans le cadre d'une semaine complète de débats d'interopérabilité à Bruxelles (avec tant les institutions européennes que des entreprises, des organisations et des autorités nationales), Microsoft a annoncé que des tiers pourront dorénavant développer des produits conformément à la spécification du format d'image Virtual Hard Disk sans crainte de répercussions (judiciaires). Tel est en effet le but d'Open Specification Promise de Microsoft: une promesse définitive que Microsoft ne s'insurgera pas contre, notamment, la vente de ce genre de produit (cfr. [www.microsoft.com/interop/osp]).En outre, Microsoft a aussi procédé à la démonstration d'un logiciel effectuant la traduction de fichiers entre OpenXML et ODF. D'ici la fin de l'année, on devrait voir sortir une version définitive capable de traduire dans les deux sens. Jason Matusow, senior director IP&L marketing, insiste sur le fait que ce logiciel pourra être utilisé indépendamment des produits Microsoft, localement sur un système ou en tant que service central (aussi en lot). Outre la conversion du contenu, le formatage, etc., il a aussi bien expliqué ce qui ne pouvait éventuellement pas être traduit.De plus, Matusow a commenté la façon dont, grâce à une collaboration avec des entreprises et organisations d'autres écosystèmes - comme JBoss (basé Java) et XenSource (basé virtualisation de serveurs) -, Microsoft entend améliorer l'interopérabilité entre ces environnements et son écosystème.

Nos partenaires