Microsoft lance la version 'cloud' d'Office

29/06/11 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Microsoft Office 365 est désormais disponible.

Microsoft lance la version 'cloud' d'Office

Microsoft Office 365 - la suite de productivité en ligne pour entreprises - est désormais disponible. Ce service va concurrencer Google Apps for Business notamment.

Après Windows, Office est la 'marque' la plus forte dont dispose Microsoft. "La plupart des gens dans la rue ne nous connaissent que pour être les éditeurs de Windows et Office", a déclaré Philippe Rogge, general manager de Microsoft Belux. Le lancement d'Office 365 - comprenez la variante 'cloud' de la suite bureautique classique complétée, il est vrai, de suppléments en matière de communication et de collaboration - constitue dès lors une opération extrêmement importante pour Microsoft. Quasiment 9 PC de bureau sur 10 font en effet actuellement tourner l'une des 14 versions d'Office sorties depuis son lancement en 1989.

"Nous nous engageons ainsi clairement en faveur du nuage, mais laissons au client le choix pour toutes les installations 'on site' ou non", explique Jan Smessaerts, responsable d'Office 365 notamment chez Microsoft Belux. L'important ici, c'est le modèle de partenaire. "95% du chiffre d'affaires de Microsoft est encore et toujours généré par nos partenaires", ajoute Philippe Rogge. Lors du lancement d'Office 365, un certain nombre de partenaires disposant de la version bêta tels T-Bench et Vortalities ont dès lors répondu présent. Vortalities par exemple a présenté un projet pilote avec Partena. L'on a également recensé la présence remarquée de Belgacom. En qualité de 'syndication partner', Belgacom proposera la gamme Office 365 et la facturera à ses clients. "Tant aux grandes sociétés qu'aux petits clients", a déclaré Jean-Michel Courtoy, vice-president PME chez Belgacom.

Office 365 est disponible en plusieurs formules tarifaires, en fonction de la taille de l'entreprise. Il existe cinq formules d'abonnement allant de 5,25 à 25,50 euros par utilisateur et par mois. Son grand concurrent, Google Apps, démarre lui déjà à 4 euros par mois. "Mais à cette grande différence près que nos solutions vont nettement plus loin que ce que Google propose", poursuit Philippe Rogge. Les applications Office (Word, PowerPoint, Excel, OneNote et Outlook) y occupent évidemment une place centrale, mais Access, Infopath, Visio, Exchange, SharePoint et Lync sont également intégrées à Office 365. "La grande différence avec les concurrents, nous allons la faire avec notre interface utilisateur qui sera exactement la même que celle de la version traditionnelle. Ce sera notre force", conclut Rogge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires