Microsoft lance de nouveaux 'Online Services'

27/04/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Sous l'appellation 'Business Productivity Online Services' (BPOS), Microsoft lance une nouvelle suite de services en ligne tant pour les petites entreprises que pour les grandes sociétés, et dont les points d'orgue sont des applications hébergées par Microsoft telles Exchange Online et Sharepoint Online.

Sous l'appellation 'Business Productivity Online Services' (BPOS), Microsoft lance une nouvelle suite de services en ligne tant pour les petites entreprises que pour les grandes sociétés, et dont les points d'orgue sont des applications hébergées par Microsoft telles Exchange Online et Sharepoint Online.

Services en ligne? Voilà qui fait penser à 'Software as a Service' (SaaS), mais Microsoft refuse obstinément d'utiliser ce terme. L'entreprise lui préfère 'Software + Services'. "Et ce n'est pas pour une raison de marketing uniquement", déclare Carmen Du Bois, en charge de la gamme BPOS chez Microsoft Belgique. Microsoft entend jouer la carte de l'interopérabilité en permettant aux entreprises de faire tourner les logiciels localement, mais 'in the cloud' (dans le nuage). "Pour l'utilisateur final, cela ne fera pas de différence", ajoute Carmen Du Bois.

Pour le marché professionnel, la marque 'Online' est plus ou moins l'équivalent de la marque 'Live', avec laquelle Microsoft dessert les consommateurs. L'important ici, c'est que tous ces services soient hébergés par Microsoft. "Après Google, c'est Microsoft qui investit actuellement le plus dans les centres de données", indique Carmen Du Bois. "Pour l'instant, nous disposons pour l'Europe de vastes centres de données aux Pays-Bas et en Irlande."

Tout cela aura de solides conséquences sur le système des partenaires existants chez Microsoft, lesquels pourront vendre la gamme BPOS et proposer en même temps les services et le support. Dans le cas de Hostbasket par exemple, cela peut paraître quelque peu étrange, dans la mesure où Hostbasket possède depuis tout un temps déjà sa propre gamme SaaS. Bert Van Pottelberghe, de Hostbasket, n'y voit pourtant aucun problème, mais plutôt une opportunité d'étendre encore la clientèle existante par segmentation. Selon Microsoft, un partenaire inventif pourra aussi tirer pas mal de revenus de BPOS. "En développant des services complémentaires - allant de la consultance, de l'intégration et de la migration jusqu'à la personnalisation Sharepoint, le partenaire pourra générer de nouvelles sources de rentrées", affirme Carmen Du Bois.

Actuellement, quelque 50 partenaires sont prêts à commercialiser la gamme BPOS, parmi lesquels des intégrateurs systèmes, revendeurs, ISV et hébergeurs. On y retrouve des noms comme Cegeka, Xylos, Ordina, Amplexor, Econocom et Simac. A terme, Microsoft entend aussi intégrer à la suite une version Online de Dynamics CRM et la gamme Unified Communications.

Nos partenaires