Microsoft ignore le plaidoyer pour plus de prise sur les mises à jour de Windows 10

20/10/15 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Un petit groupe d'utilisateurs Windows actifs entend obtenir davantage d'ouverture et de prise sur les changements que Microsoft apporte dans Windows 10. Microsoft s'y oppose.

Microsoft ignore le plaidoyer pour plus de prise sur les mises à jour de Windows 10

© Reuters

En introduisant Windows 10, Microsoft oblige tous les utilisateurs n'ayant pas de contrat 'Enterprise' à installer toutes les mises à jour et à niveau dès l'instant où elles sont disponibles. Cela ne plaît pas à certains, dont on ne connaît pas le nombre. Une partie d'entre eux en tout cas entend se faire entendre.

La dernière initiative en date en vue de faire changer d'opinion Microsoft, est une pétition adressée à Satyah Nadella. Ses auteurs invitent ce dernier à contrôler les mises à jour et à niveau de Windows 10, afin d'éviter des problèmes éventuels. Ils veulent aussi de la part de Microsoft davantage de clarté sur le contenu des mises à jour et à niveau que l'entreprise diffuse chaque mois. La pétition se trouve sur Change.org, qui tire sa légitimité des pétitions en ligne. La pétition a été signée à 3.386 reprises en à peine 2 semaines.

'Microsoft says no'

Microsoft n'honorera en tout cas pas la première partie de la pétition, comme il ressort d'une interview accordée par Joe Belfiore à ComputerWorld en réaction à cette dernière. L'apport forcé de tous les changements se traduit en effet par un environnement Windows plus stable. En installant certaines mises à jour et d'autres pas, l'utilisateur rend Windows facilement instable. Nombre d'entreprises qui recourent à cette pratique, éprouvent du reste à terme des problèmes au niveau des performances ou de la stabilité de leurs systèmes, selon Belfiori.

Un service amplifié pour les gros clients professionnels

Pour l'usage professionnel, Microsoft envisage certes des solutions. Les organisations qui optent pour le 'Current Branch for Business', recevront les changements avec 4 mois de retard, de sorte qu'ils soient déjà testés sur le marché à la consommation. Et quiconque souhaite réellement recourir à l'ancienne méthode, peut opter pour le 'Long Term Servicing' dans son contrat Enterprise.

Sur le plan des mises à jour, Microsoft avait précédemment annoncé qu'elle ne fournirait des informations détaillées que s'il s'agissait de modifications importantes. Pour les clients ayant souscrit un abonnement Enterprise, davantage d'informations seraient cependant disponibles, mais l'on ne sait pas encore sous quelle forme.

Source: Automatiseringgids

Nos partenaires