Microsoft et Red Hat vont davantage collaborer sur la technologie des containers

23/08/17 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Microsoft et Red Hat vont collaborer sur la technologie des containers. Microsoft assurera un support Windows dans OpenShift, OpenShift Dedicated on Azure, SQL Server support in OpenShift et Red Hat Linux.

Microsoft et Red Hat vont davantage collaborer sur la technologie des containers

© web

Le partenariat conclu entre Microsoft et Red Hat existe en fait depuis mars 2015. La collaboration est à présent étendue par de nouveaux ajouts, qui renforceront l'offre des deux entreprises via le service 'cloud' Microsoft Azure.

Cette collaboration comprendra le support résidentiel des conteneurs Windows Server sur Red Hat OpenShift, Red Hat OpenShift Dedicated sur Microsoft Azure et SQL Server sur Red Hat Enterprise Linux et Red Hat OpenShift. Ces ajouts à la feuille de route conjointe des deux firmes sont destinés à simplifier la technologie des containers et à aider les organisations à amplifier leur flexibilité et à supporter leur transformation numérique au moyen d'un nuage hybride.

Microsoft et Red Hat étendent leur support intégré, co-located Microsoft et Red Hat, afin de permettre ces nouveaux services sur leurs plates-formes et ce, en vue d'aider les organisations IT à relever les défis qu'impose la transformation numérique.

Conteneurs Windows Server sur Red Hat OpenShift

Toujours plus d'entreprises distinguent les avantages des applications containers pour leurs charges de travail critiques, mais la plupart des organisations IT ne sont pas standardisées sur une seule pile d'infrastructures. Ces environnements hétérogènes se composent souvent de plates-formes Windows et Linux avec des applications distinctes, ce qui complique la modernisation et l'évolutivité de leurs activités.

Cette collaboration va faciliter les choses. Les conteneurs Windows Server seront supportés de manière native sur Red Hat OpenShift, la plate-forme d'applications containers sur base de Kubernetes. Red Hat OpenShift sera la première plate-forme d'applications containers conçue sur base du projet Kubernetes open source à supporter les charges de travail containers tant Linux que Windows sur une plate-forme unique et pour divers environnements dans le nuage hybride. Les silos seront ainsi interconnectés, et il sera plus facile pour les entreprises de mener à bien leurs projets 'cloud'.

L'on s'attend à ce que les nouvelles possibilités soient disponibles sous forme d'une avant-première technologique au printemps de 2018.

Red Hat OpenShift Dedicated sur Microsoft Azure et Red Hat Enterprise Linux sur Microsoft Azure Stack

Les applications 'cloud-native' et les plates-formes containers sur lesquelles elles tournent, sont des composants cruciaux pour la transformation numérique. La gestion de l'infrastructure pour ces technologies peut s'avérer cependant complexe et fastidieuse pour des équipes IT. Red Hat et Microsoft apportent ici leur aide en proposant Red Hat OpenShift Dedicated sur Azure.

Red Hat OpenShift Dedicated est une plate-forme container fournie sous forme de service 'cloud' et gérée par Red Hat. Ce service sera disponible sur Azure, la plate-forme 'enterprise cloud' de Microsoft et ce, dans 42 régions de la monde. Les ingénieurs de Microsoft et de Red Hat collaborent étroitement en vue d'optimaliser OpenShift pour Azure, ce qui permettra de fournir des prestations d'entreprise standardisées avec support intégré.

Avec Red Hat OpenShift Dedicated sur Microsoft Azure qui, selon toute attente, sera disponible à partir de début 2018, les équipes IT pourront se concentrer sur la fourniture de valeurs et d'innovations professionnelles au lieu d'éléments opérationnels.

Les entreprises veulent aussi offrir des normes de prestation professionnelles et un support intégré pour les charges de travail Red Hat Enterprise Linux sur Microsoft Azure Stack. Il s'agit là d'une extension locale d'Azure permettant le 'cloud computing' pour les environnements sur site tournant sur du matériel certifié de Dell, HP, Lenovo et Cisco. Les entreprises pourront ainsi mener rapidement et aisément à bien des projets 'cloud' dans leurs centres de données.

SQL Server sur Red Hat Enterprise Linux et sur Red Hat OpenShift

Red Hat et Microsoft entendent aider les entreprises, qui utilisent les containers, à accroître leur flexibilité 'cloud' en utilisant l'innovation ouverte. Précédemment déjà, Red Hat avait annoncé la disponibilité de .NET Core 2.0 sous forme d'un container dans OpenShift. Les prochains mois, les deux entreprises envisagent de porter la puissance et l'évolutivité de SQL Server pour Linux sur Red Hat Enterprise Linux et Red Hat OpenShift.

Tout comme pour toutes les initiatives conjointes de Red Hat et Microsoft, SQL Server pour Linux sur Red Hat Enterprise Linux et Red Hat OpenShift Container Platform sera supporté en commun par les deux entreprises.

"Nous avons observé communément que les clients n'optent pas pour Red Hat ou pour Microsoft, mais qu'ils ont déjà choisi: ils ont en fait choisi l'utilisation des deux technologies. Les entreprises dans le monde entier recourent à Windows et à Red Hat Enterprise Linux, Java et .NET. Microsoft et Red Hat pourront ensemble mieux desservir ces clients", affirme John Gossman, architecte dans le domaine de Microsoft Azure.

Vous trouverez plus d'infos sur Microsoft et Red Hat et sur la possibilité de tester Red Hat OpenShift sur Azure sur le site Red Hat Solutions sur Azure.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires