Microsoft envisage de lancer une offre de 2 milliards de dollars sur DoubleClick

29/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 28/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Microsoft est l'un des acteurs intéressés par le lancement d'une offre de reprise sur l'entreprise DoubleClick, l'une des plus importantes sociétés publicitaires web et un sérieux concurrent de Google.

DoubleClick devrait rapporter deux milliards de dollars à son propriétaire Hellman & Friedman, une entreprise d'investissements, si celui-ci décidait de vendre ses actions à Microsoft. Selon un article du Wall Street Journal, Microsoft fait en effet partie des acteurs affichant un grand intérêt pour l'entreprise publicitaire. Le journal d'affaires américain ne mentionne pas les noms des autres candidats repreneurs. Il n'est pas non plus sûr que DoubleClick vende ses actions à une autre société ou qu'elle soit de nouveau cotée en bourse.DoubleClick, qui insère des publicités vidéo sur les sites d'éditeurs en ligne et fait rapport des réactions aux annonceurs, aurait réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 150 millions de dollars. Le rachat de DoubleClick amènerait Microsoft au deuxième rang dans le domaine de la publicité en environnement numérique. En mai 2006, l'éditeur de logiciels avait déjà acheté l'entreprise de New York, Massive Inc. Massive est un exploitant d'espace publicitaire dans les jeux en ligne via entre autres les consoles de jeu. Les propriétaires de Xbox qui, par exemple, participent à un jeu de course via internet avec d'autres, découvrent des publicités en direct, issues du réseau de Massive.Microsoft avait aussi lancé au printemps 2006, sous l'appellation AdCenter, un système publicitaire destiné à compléter son moteur de recherche Live Search. AdCenter devait devenir le pendant du programme AdWords de Google, mais, tout comme le système Panama de Yahoo d'ailleurs, reste à la traîne en termes de portée et de performances financières. Rien que pour cette raison, DoubleClick vaut 2 milliards de dollars pour Microsoft.Le Wall Street Journal révèle aussi que Google préparerait en coulisse un réseau publicitaire propre qui concurrencerait directement la technologie de DoubleClick. De son côté, DoubleClick a lancé un nouveau service sur le marché, sous l'appellation DART Search, permettant aux annonceurs et aux agences de publicité non seulement de gérer leurs campagnes via le réseau de DoubleClick, mais aussi les publicités textuelles auprès des moteurs de recherche comme Google, MSN et Yahoo.Plus tôt ce mois-ci, DoubleClick avait encore racheté l'entreprise anglaise TangoZebra, spécialisée dans la fourniture de publicités multimédias sur les canaux à haut débit, comme le GSM, les podcasts et la vidéo numérique.

Nos partenaires