Microsoft en a assez de FairUse4WM et intente un procès à son auteur

28/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 27/09/06 à 23:59

Source: Datanews

Après plus d'un mois, Microsoft en a plein le dos de la partie de ping-pong qu'elle livre au développeur de l'outil anti-DRM FairUse4WM. La société a donc intenté ce qu'on appelle un procès 'John Doe' (à l'encontre d'une partie anonyme) contre son auteur.

Cet auteur est uniquement connu sous l'appellation 'Viodenta' et est suspecté par le géant des logiciels de lui avoir dérobé de la propriété intellectuelle. FairUse4WM permet de débarrasser les fichiers multimédias de PlaysForSure-DRM de Microsoft. Selon Bonnie MacNaughton du département juridique de Microsoft, il y a eu accès illégal au code source protégé par des droits d'auteur soit via Viodenta, soit via les auteurs de l'outil DRMDBG concerné. Quoi qu'il en soit, l'existence de FairUse4WM indiquerait qu'il y a eu utilisation illégale du code source de Microsoft.Viodenta se défend comme suit dans un message de forum, pourvu d'un lien vers une nouvelle version de l'outil: "FairUse4WM est ma création et n'a jamais rien eu à faire avec le code source de Microsoft. Je lie le programme avec les librairies statiques de Microsoft fournies avec le compilateur, ainsi qu'avec plusieurs fichiers SDK de plate-forme."Microsoft espère qu'en intentant ce procès, elle pourra connaître l'identité de Viodenta. En même temps, l'entreprise informe les sites web proposant l'outil de l'atteinte aux droits d'auteur et du procès qu'elle intente afin d'inciter les propriétaires des sites de retirer FairUse4WM.

Nos partenaires