Microsoft décroche un important contrat auprès de la Commission européenne

18/05/11 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Datanews

La Commission européenne a attribué à Microsoft un contrat-cadre d'une valeur de 44,7 millions d'euros. Pour ce montant, le géant du software devra fournir des services spécifiques axés sur les logiciels Microsoft en usage dans les institutions européennes. Les institutions, agences et autres organes européens utilisent ces produits Microsoft dans le cadre d'un accord de licences interinstitutionnel (ILA). Microsoft était le seul candidat de cette grande adjudication: il s'agissait de ce qu'on appelle une 'procédure de négociations sans appel à la concurrence'. Selon la Commission européenne, les services demandés ne pouvaient être fournis que par Microsoft.

Microsoft décroche un important contrat auprès de la Commission européenne

La Commission européenne a attribué à Microsoft un contrat-cadre d'une valeur de 44,7 millions d'euros. Pour ce montant, le géant du software devra fournir des services spécifiques axés sur les logiciels Microsoft en usage dans les institutions européennes. Les institutions, agences et autres organes européens utilisent ces produits Microsoft dans le cadre d'un accord de licences interinstitutionnel (ILA).

Microsoft était le seul candidat de cette grande adjudication: il s'agissait de ce qu'on appelle une 'procédure de négociations sans appel à la concurrence'. Selon la Commission européenne, les services demandés ne pouvaient être fournis que par Microsoft.

Il s'agit entre autres d'assistance de première ligne pour la solution de problèmes techniques, de conseils et de transfert de connaissances spécifiques à haut niveau à propos des produits, d'accès aux informations techniques, de gestion d'escalade, d'évaluation et de solution d'incidents, de mesures préventives et de solution de problèmes,... "Ces services d'assistance et de conseil sont si étroitement liés aux produits couverts par l'ILA qu'ils exigent une expertise technique approfondie de ces produits logiciels et ce à un niveau tellement élevé que seul leur éditeur est capable de les fournir", peut-on lire dans l'adjudication.

UPDATE:
La Commission européenne souhaite spécifier qu'il s'agit d'une procédure interinstitutionnelle: 45 institutions, agences et autres organes de l'Union européenne peuvent commander des services dans le cadre de ce contrat. Pas uniquement la Commission européenne donc: sur les 44,7 millions d'euros que représente le contrat-cadre, la Commission européenne en prendra 8,9 millions (quelque 20 pour cent donc) à son compte. La Commission insiste aussi sur le fait qu'il s'agit d'un contrat-cadre: les 44,7 millions d'euros constituent donc un budget maximum que les institutions peuvent dépenser conjointement durant les trois années que dure ledit contrat.


Nos partenaires