Microsoft condamne une campagne haineuse d'IBM à propos d'OpenXML

15/02/07 à 00:00 - Mise à jour à 14/02/07 à 23:59

Source: Datanews

Dans une lettre ouverte, deux responsables de Microsoft expriment leur mécontentement vis-à-vis des tentatives d'IBM de mettre des bâtons dans les roues du format OpenXML de Microsoft.

La lettre ouverte rédigée par Tom Robertson, 'general manager interoperability & standards', et par Jean Paoli, 'general manager Interoperability & XML Architecture', se termine par une attaque en règle. Alors qu'elle explique au début la stratégie de Microsoft en matière d'OpenXML, le courrier évolue en effet ensuite pour pointer IBM du doigt.IBM a en fait tenté de freiner la standardisation ISO encore en cours d'OpenXML. "IBM a mené une campagne dans le monde entier auprès des organisations nationales pour exiger qu'ISO OpenXML ne soit pas pris en considération, parce qu'ODF a d'abord été standardisé. Autrement dit, OpenXML ne serait pas évalué sur ses mérites techniques du fait qu'un standard concurrent était déjà agréé." Selon Microsoft, IBM a aussi été la seule à voter contre lors du processus de standardisation ECMA d'OpenXML.Microsoft estime aussi qu'IBM, en faisant passer ODF auprès des autorités, envisage de restreindre le choix du consommateur. "Dans les formats basés XML, qui peuvent aisément collaborer par le biais d'outils de conversion et être implémentés côte à côte avec du logiciel de productivité, une telle exclusivité n'a aucun sens. Sauf, évidemment, pour ceux qui n'ont pas confiance dans leur propre compétence à concurrencer sur la base des mérites techniques de leur standard."MimiquesLe gouvernement fédéral belge notamment, Peter Strickx de Fedict en tête, insiste sur les standards ouverts. La porte est cependant toujours restée entrouverte pour accueillir l'OpenXML non encore standardisé de Microsoft. La semaine dernière - avant donc que sorte la lettre de Microsoft -, Data News avait encore parlé avec Strickx au sujet des standards ouverts à l'occasion de l'Open Standards Symposium aux Etats-Unis. Voici ses commentaires à propos du débat ODF-OpenXML:"Si je demande aux représentants d'IBM et de Sun s'ils accepteraient que Microsoft collabore à ODF - pour y intégrer par exemple des parties d'OpenXML -, je me rends compte à leurs mimiques que cela ne serait pas bon. Eh oui, le passé refait toujours surface, à savoir l'influence omniprésente de Microsoft. J'ai autrefois travaillé chez Sun et je comprends cela. Mais j'observe pourtant que Microsoft n'est plus la même entreprise qu'il y a 10 ans. Plusieurs visions se manifestent à l'intérieur de cette grande société, dont aujourd'hui pas mal défendent les standards ouverts et l'interopérabilité. Même si l'on ne sait pas chez Microsoft s'il s'agit là d'une passade ou de quelque chose à long terme. Microsoft doit au contraire apprendre qu'une spécification dans un standard, comme "align as in Word 95", n'est tout simplement pas une spécification..."

Nos partenaires