'Microsoft cible les emplettes sans caisse'

14/06/18 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Microsoft prépare une technologie d'automatisation de grands magasins, à en croire certains initiés. L'éditeur américain de logiciels espère ainsi trouver un nouveau filon dans le domaine des supermarchés, qui ressentent la forte concurrence du géant des boutiques web Amazon.

'Microsoft cible les emplettes sans caisse'

© Getty Images/iStockphoto

Les systèmes sur lesquels Microsoft travaille, devraient tenir automatiquement à jour ce que les clients déposent dans leur caddie. Il n'y aurait ainsi plus besoin de caisses enregistreuses pour le paiement des produits. Selon les sources, Microsoft négocierait déjà à propos d'une collaboration avec le géant de la vente au détail Walmart.

L'équipe de Microsoft planche entre autres sur des solutions permettant aux caméras des magasins d'identifier les articles déposés dans les caddies. En outre, l'entreprise recherche de nouvelles façons d'utiliser le smartphone. Selon le témoignage d'une personne impliquée, le grand défi à relever consiste à rendre la technologie aussi abordable que possible, afin que les supermarchés ne voient pas disparaître leurs marges bénéficiaires déjà relativement faibles.

La technologie a pour but d'aider les groupes de supermarchés à affronter la concurrence d'Amazon, qui prend de plus en plus le sillage des magasins réels. C'est ainsi que l'entreprise internet a racheté l'année dernière la chaîne de supermarchés américaine Whole Foods. De plus, Amazon développe des concepts de supermarchés sans caisse, dont les premiers exemples devraient cette année déjà ouvrir leurs portes aux Etats-Unis.

Aux Pays-Bas, Albert Heijn expérimente également de nouvelles manières de faire ses courses. Depuis décembre, un projet-pilote sans caisse est ainsi en cours dans l'AH to go aménagé au sein du siège central de la société mère Ahold Delhaize situé à Zaandam. Les clients peuvent y scanner les articles dans les rayons, après quoi le montant des achats est débité automatiquement. En Belgique, Spar a récemment encore effectué un test d'une solution de scannage et de paiement d'articles avec le smartphone au sein d'un magasin.

Nos partenaires