Microsoft arrête les smartphones Kin

01/07/10 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

6 semaines à peine après le lancement commercial des appareils, Microsoft renonce à ce projet 'Kin' sur lequel elle a travaillé pendant des années.

Microsoft arrête les smartphones Kin

A la mi-avril de cette année, Microsoft annonçait non sans fierté qu'elle allait lancer des téléphones intelligents (smartphones) de sa propre marque. Les 'Kin One' et 'Kin Two' - deux téléphones coulissants à clavier qwerty ciblant avant tout les ados - furent les premiers à être commercialisés aux Etats-Unis. Il est cependant apparu très vite que ces appareils ne se vendaient pas. A un moment donné, l'on parlait même de 500 appareils vendu en tout et pour tout: un nombre que Microsoft n'a jamais ni confirmé ni infirmé.

Le distributeur Verizon Wireless a eu beau ensuite réduire radicalement les prix, rien n'y fit. Résultat: 6 semaines à peine après le lancement commercial des appareils, Microsoft renonce à ce projet sur lequel elle a travaillé pendant des années. La société de Redmond n'a guère donné d'explications à cet arrêt. Dans une brève réaction, Microsoft a indiqué qu'elle souhaite à présent surtout se concentrer sur le lancement du système d'exploitation mobile Windows Phone 7 annoncé en février dernier déjà. Ce système d'exploitation semble très prometteur, mais reste à savoir s'il n'arrive pas trop tard sur un marché déjà occupé par iPhone OS, Android, Symbian et Blackberry.

Windows Mobile continue, lui, de perdre des parts de marché. En outre, des rumeurs insistantes circulent à propos du fait qu'HTC envisagerait de ne plus sortir de smartphones intégrant le système d'exploitation Windows, mais de s'associer uniquement avec Android. Que les choses soient claires: si Microsoft souhaite encore s'imposer sur le marché du GSM, elle devra faire vite. Le fait que l'équipe actuelle des smartphones Kin soit à présent intégrée à celle de Windows Phone 7, est révélateur du défi à relever.

En savoir plus sur:

Nos partenaires