Microsoft achète le silence de Sinofsky

05/07/13 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Datanews

L'accord de départ conclu entre Microsoft et l'ex-responsable de Windows 8, Steven Sinofsky, stipule que ce dernier recevra un solide montant de dédit en échange de son silence.

Microsoft achète le silence de Sinofsky

L'accord de départ conclu entre Microsoft et l'ex-responsable de Windows 8, Steven Sinofsky, stipule que ce dernier recevra un solide montant de dédit en échange de son silence.

L'accord passé entre les deux parties prévoit que Sinofsky recevra 418.361 actions pour une valeur de 14,2 millions de dollars (10,9 millions d'euros). Voilà ce qui a été divulgué par le truchement d'un document public émis par le contrôleur boursier américain SEC. Comme cela se passe assez souvent dans ce genre de cas, Sinofsky n'a l'autorisation ni de travailler pour certains concurrents de Microsoft ni de faire des déclarations négatives à propos de cette dernière. Il ne peut pas non plus inciter des collaborateurs ou des clients de l'entreprise à changer de société ou de produit.

Ce dernier point n'est pas non plus une exigence exceptionnelle, mais elle est dans ce cas particulière du fait que des questions se posent encore et toujours sur le départ soudain de Sinofsky. Ce dernier travaillait depuis juillet 1989 pour Microsoft et fut la véritable cheville ouvrière des six versions d'Office, d'Internet Explorer, d'Outlook.com et de Skydrive.

En tant que directeur de la division Windows (depuis 2009), Sinofsky fut à l'initiative de Windows 7 et Windows 8. Mais aussitôt après la sortie de ce dernier système d'exploitation, dont l'accueil s'est avéré très mitigé, il a décidé de quitter Microsoft.

Dans un communiqué, Microsoft explique vouloir par cette gratification surtout remercier Sinofsky pour ses 23 années passées à son service et pour son leadership. Cet accord de départ correspondrait à celui d'un collaborateur qui a travaillé pendant plus de 15 années pour l'entreprise et qui est âgé de 55 ans ou plus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires