Microsoft a fait payer les entreprises pour un patch de Wannacry

19/05/17 à 16:48 - Mise à jour à 16:47

Microsoft a retenu des mises à jour essentielles pour ses systèmes d'exploitation plus anciens, qui auraient pu ralentir l'attaque Wannacry. Par ailleurs, certaines entreprises ont dû payer jusqu'à 1.000 dollars (899 euros) par an pour l'installation de ces updates.

Microsoft a fait payer les entreprises pour un patch de Wannacry

© Reuters

Voilà ce qu'annonce The Financial Times. Microsoft a finalement proposé gratuitement le correctif, mais seulement après que Wannacry ait commis tous ses dégâts. On soupçonne que par ces prix élevés, Microsoft tente de décourager l'utilisation de systèmes d'exploitation plus anciens tels Windows XP. L'entreprise incite depuis quelque temps déjà tant les particuliers que les entreprises à migrer vers Windows 10. Les utilisateurs qui ne veulent pas débourser pareille somme et qui ne souhaitent pas passer à un système d'exploitation plus récent, restent dès lors très vulnérables.

Dans un communiqué, le géant des logiciels tient les propos suivants: "Par souci de clarté, Microsoft préfère que les entreprises mettent leur système à niveau et prennent en considération les avantages de la toute dernière version plutôt que choisir un support personnel. Les experts en sécurité marquent leur accord quant au fait que la meilleure protection est assurée par un système moderne, actualisé et donc équipé des plus récentes améliorations défensives. Les anciens systèmes, même s'ils sont bien mis à jour, ne disposent tout simplement pas de la toute dernière protection."

En savoir plus sur:

Nos partenaires