"Microsoft a envisagé de racheter Nokia"

20/06/13 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Datanews

Microsoft aurait récemment eu l'intention de s'emparer du fabricant finnois de téléphones Nokia, mais les négociations ont échoué.

"Microsoft a envisagé de racheter Nokia"

Microsoft aurait récemment eu l'intention de s'emparer du fabricant finnois de téléphones Nokia, mais les négociations ont échoué.

Il ne s'agit pas là d'une grande surprise. Malgré une solide série d'appareils Windows Phone, Nokia ne parvient pas à reprendre des parts du marché des géants que sont Apple et Samsung. Depuis début 2011, Nokia et Microsoft collaborent pourtant étroitement. La première citée ne fabrique cependant plus que des téléphones tournant sur Windows Phone en échange d'un solide budget de marketing et de développement de la part de Microsoft.

Mais selon le Wall Street Journal, il y a eu à côté de ce rapprochement professionnel étroit, une espèce de petite danse d'accouplement. Des sources du journal d'affaires affirment que les négociations ne datent que de ce mois-ci, mais qu'elles ont échoué notamment en raison du prix et de la position de marché de Nokia.

Aucune des deux entreprises ne confirme la rumeur au Wall Street Journal. Chez Nokia, l'on déclare cependant qu'il est normal que deux partenaires se rencontrent régulièrement.

Cette information est révélée peu après que Richard Yu, directeur de la division à la consommation de la chinoise Huawei, ait laissé entendre au Financial Times qu'il était ouvert à un rachat de Nokia. Un porte-parole de l'entreprise a cependant peu après démenti l'existence de plans concrets.

Qui gagne?

La question est de savoir si un rachat aiderait réellement Microsoft dans la course aux smartphones. L'entreprise a avec Nokia un fidèle partenaire qui collabore exclusivement avec elle, alors que d'autres fabricants d'appareils se focalisent pleinement sur Android et n'accordent qu'une attention restreinte aux appareils Windows Phone.

Si Microsoft devait subitement aussi fabriquer elle-même des smartphones, elle risquerait de compromettre ses relations avec les autres, ce qui fait que Windows Phone ne pourrait gagner des parts de marché qu'avec les appareils Nokia. Pour rappel, Microsoft a fait l'objet de pas mal de critiques de la part des fabricants d'ordinateurs portables et de tablettes, lorsqu'elle annonça la Surface.

Mais les choses ne doivent pas nécessairement se passer ainsi. C'est ainsi que Google avait racheté Motorola durant l'été de 2011 et même si cela avait suscité ici aussi pas mal de questions dans le secteur, cela n'a pas empêché des entreprises telles Samsung, HTC ou Sony de fabriquer des appareils Android. Il convient cependant d'ajouter que ce rachat eut lieu à un moment où Android possédait déjà une part de marché significativement assez grande.

Nos partenaires