Michael Dell risque de perdre son entreprise

25/03/13 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Datanews

Le fabricant d'ordinateurs Dell va se retirer de la Bourse, mais si l'intention de son fondateur et CEO, Michael Dell, échoue, il perdra complètement son entreprise.

Michael Dell risque de perdre son entreprise

Après que Dell, conjointement avec le fonds d'investissement Silver Lake Partners, ait lancé une offre sur l'entreprise, les réactions ne se sont pas fait attendre au sein même du groupe. Southeastern Asset Management, qui possède 8,5 pour cent des actions, trouvait en effet l'offre de 13,65 dollars trop basse.

Entre-temps, tant Blackstone Group que l'activiste-investisseur Carl Icahn ont affiché leur intérêt, peut-on lire dans le Wall Street Journal d'aujourd'hui. S'ils lancent une meilleure offre que celle de Michael Dell, le fondateur de l'entreprise risque d'être le dindon de la farce.

Dell possède aujourd'hui 14 pour cent de son entreprise et en est le président et le CEO. Si Icahn ou le Blackstone Group prend le pouvoir, il sera le premier à devoir quitter l'entreprise. Selon le Wall Street Journal, le Blackstone Group penserait notamment déjà à Michael Capellas, ex-CEO de Compaq, pour remplir cette fonction.

Michael Dell peut évidemment aussi hausser son offre et s'il reprend lui-même l'entreprise, il verra sa position de CEO et de président renforcée, ce qui fait qu'il pourra peser davantage sur le cap suivi par la société.

Dans le cas contraire, il devra quitter l'entreprise qu'il a créée en 1984. Avec un sérieux matelas bien entendu. Car même si Icahn ou le Blackstone Group prennent le dessus sur Dell, ils devront encore et toujours racheter ses 14 pour cent d'actions à un prix plus élevé que celui proposé par l'offre actuelle de Michael Dell.

En savoir plus sur:

Nos partenaires