MIC Bruxelles: la machine se met en marche

16/09/11 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Datanews

Le MIC (Microsoft Innovation Center) de Bruxelles lance un appel à partenaires privés, venant compléter les partenariats déjà engrangés côté public.

MIC Bruxelles: la machine se met en marche

Le MIC (Microsoft Innovation Center) de Bruxelles lance un appel à partenaires privés, venant compléter les partenariats déjà engrangés côté public. Innoviris, l'ICAB et le BetaGroup ont rejoint l'écosystème. De même que RealDolmen, plus ponctuellemment. Un appel à candidatures pour le premier Boostcamp bruxellois est également lancé.

Quatre mois après l'inauguration officielle, le MIC (Microsoft Innovation Center) de Bruxelles dévoile son plan d'actions pour l'année. Quelque 60 activités en tous genres ont été planifiées: réseautage, formations, préparation à des certifications en technologies Microsoft, ateliers de développement Azure Camps (but: se former au développement d'applis en 2 jours chrono), conférences, Bootcamps pour start-ups.

Les activités seront structurées en trois axes que le gouvernement bruxellois tient, via sa participation, à financer à parts égales: renforcement des compétences technologiques des PME locales; innovation et lancement de projets; formations et certifications.

Le MIC a par ailleurs progressé dans l'élaboration d'un écosystème de partenaires locaux sur lesquels il s'appuiera en partie pour ses diverses activités. Aux trois membres-fondateurs publics que sont l'ABE, Agence bruxelloise pour l'entreprise, Evoliris et le CIRB sont venus s'ajouter trois nouveaux "adhérents": Innoviris (Institut bruxellois pour la recherche et l'innovation), l'ICAB (incubateur créé conjointement par la VUB, la Région et le privé) et le BetaGroup.

Côté financier, le MIC lance un appel à candidatures dans l'intention de se choisir de nouveaux partenaires-investisseurs, privés cette fois, qui amèneront une tranche supplémentaire de 250.000 euros par an aux moyens déjà mis sur la table- soit 250.000 euros venant de la Région et autant, en nature et moyens financiers, apportés par Microsoft. Le MIC Bruxelles recherche des partenaires "pouvant apporter une plus-value spécifique aux sociétés en phase de création, si possible autour des thèmes privilégiés par le MIC Bruxelles- notamment le cloud computing." Sans nécessairement limiter les profils recherchés, Ben Picard, directeur des MIC belges (Mons, Bruxelles et bientôt les 2 MIC flamands), déclare toutefois qu'il estimerait par exemple intéressant d'attirer un partenaire venu d'un secteur industriel qui serait client potentiel de start-ups accompagnées par le MIC. De quoi servir de référent et de tremplin pour les activités naissantes. De manière plus ponctuelle, un accord de collaboration a été passé avec RealDolmen qui participera aux formations dans le cadre des Azure Camps.

Dans le registre création de jeunes entreprises, le premier Boostcamp bruxellois sera initié fin octobre. 25 places sont disponibles pour des porteurs de projets. Actuellement, 4 ou 5 candidats se sont déjà manifestés. Un accord a par ailleurs été passé avec le Founder Institute qui organisera certains de ses événements de réseautage pour start-up au MIC.

En savoir plus sur:

Nos partenaires