MeusInvest crée un incubateur à Liège, Activ'Up

13/02/14 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Datanews

Ce nouvel incubateur accompagnera une dizaine de start-up de façon personnalisée, pendant 3 à 9 mois.

MeusInvest crée un incubateur à Liège, Activ'Up

Ce nouvel incubateur accompagnera une dizaine de start-up de façon personnalisée, pendant 3 à 9 mois. Il cible les projets qui se sont déjà distingués à l'un ou l'autre programme d'accélération mais qui doivent encore affiner leur stratégie commerciale.

Activ'Up sera animé par Ben Piquard, qui quittera par ailleurs ses fonctions au Microsoft Innovation Center de Mons en juin.

Le fonds d'investissement MeusInvest (à finalité publique mais détenu à 49% par des entrepreneurs privés) s'intéresse de plus en plus aux start-up technologiques. Après avoir pris une participation dans Famest et dans Iloovclimbing (qui ont toutes deux transité par le programme d'accélération Nest'Up), l'invest liégeoise crée avec Activ'Up un incubateur dédié aux jeunes entreprises ou projets en phase de préamorçage.

"Il s'agit typiquement de faire évoluer une 'bonne idée' en un plan d'affaires crédible capable d'intéresser des investisseurs. Notre programme d'accompagnement personnalisé servira notamment à valider le potentiel commercial en décrochant les premières références, à réécrire le plan financier, à mettre en place un réseau de distribution, etc.," résume Ben Piquard, qui s'investit à mi-temps dans ce nouveau projet de coaching d'entrepreneurs.

Cette figure infatigable de l'entrepreneuriat en Belgique francophone continuera de consacrer l'autre moitié de son temps au MIC de Mons, avant de quitter Microsoft en juin. Pour d'autres aventures.

La structure Activ'Up est lancée pour 5 ans minimum. Elle est dotée d'un capital de 600.000 euros, auquel s'ajoute trois enveloppes annuelles pour un total de 75.000 euros d'aides diverses à l'amorçage.

MeusInvest part en effet du principe que trois start-up en moyenne sur une petite dizaine de sélectionnées par an démontreront une maturité et un potentiel suffisant que pour obtenir un coup de pouce financier. L'invest public suivra également ce 'vivier' de près pour d'éventuelles prises de participation, de préférence en partenariat avec un investisseur privé.

Huit start-up ont déjà été retenues suite à un premier appel à candidatures fin janvier. Un autre appel aura sans doute lieu milieu de l'année. Parmi celles-ci figurent notamment ProchainBus.be et le réseau social Foxi.be, qui facilite l'organisation d'activités et sorties 'malines' entre particuliers.

Les start-up 'hébergées' ont l'obligation d'avoir leur siège social en Province de Liège et un porteur de projet doit être présent au moins deux fois par semaine à l'espace de coworking La Chapelle à Liège, sorte de 'camp de base' de cet incubateur Activ'Up.

En plus de l'expertise de coach de Ben Piquard, les start-up ont un accès privilégié aux ressources du centre d'accompagnement SIDE-Socran, qui n'est donc plus l'apanage des spin-offs universitaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires