Mettez un briquet dans votre GSM

23/03/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le remplacement des accus par des micro-piles à combustible est un rêve poursuivi depuis des années déjà. Lilliputian Systems devrait ainsi lancer plus tard cette année sur le marché un premier système basé sur du gaz butane, comme dans les briquets jetables.

Le remplacement des accus par des micro-piles à combustible est un rêve poursuivi depuis des années déjà. Lilliputian Systems devrait ainsi lancer plus tard cette année sur le marché un premier système basé sur du gaz butane, comme dans les briquets jetables.

Développée dans les années soixante pour l'alimentation électrique à bord des stations spatiales habitées, la pile à combustible est demeurée une source d'énergie très intéressante, mais coûteuse (en raison de l'utilisation de platine) et à usage limité (à cause de l'utilisation d'hydrogène). L'idée de prolonger l'autonomie des piles en 'les rechargeant de temps à autre' a incité des entreprises comme Lilliputian Systems (de Wilmington dans le Massachusetts) à mettre au point de petites piles à combustible sur base d'autres produits chimiques que l'hydrogène.

Contrairement aux autres entreprises, qui ont opté pour le méthanol, le système de Lilliputian utilise du butane liquide, comme dans les briquets jetables. Dans une pile à combustible, l'électricité est générée par voie chimique provoquant la réaction du 'combustible' (hydrogène, méthanol, butane,...) en faisant passer de l'oxygène à travers un système anode/électrolyte/cathode poreux.

Lilliputian entend lancer cette année sur le marché tant le générateur de courant que les cassettes de butane, afin que les entreprises puissent créer des concepts à utiliser avec - et ultérieurement dans - des appareils comme des GSM, ordinateurs portables et en général tous les systèmes mobiles possibles. L'entreprise équipera en outre les cassettes de butane de puces d'identification en vue de garantir leur authenticité (et donc leur sécurité), de sorte qu'elles soient également autorisées à bord des avions par exemple. Lilliputian envisage à terme de tirer des rentrées et du bénéfice de la vente de ses cassettes de butane (par analogie avec les lames de Gilette, les cartouches à jet d'encre de HP et le papier de Xerox).

Les piles à combustible sont également expérimentées en Belgique, à l'instar des modèles 'à hydrogène' plus classiques. C'est ainsi qu'un test récent a été réalisé à bord d'un bus de l'entreprise Van Hool, mais l'on expérimente aussi de futures générations de piles à combustible 'microbiologiques' (à l'université de Gand).

Nos partenaires