Melexis supprime 70 emplois dans le monde

19/01/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

L'entreprise belge Melexis, spécialisée dans les puces pour le secteur de l'automobile, va se séparer de 10 pour cent de son personnel dans le monde, ce qui correspond à quelque 70 emplois.

L'entreprise belge Melexis, spécialisée dans les puces pour le secteur de l'automobile, va se séparer de 10 pour cent de son personnel dans le monde, ce qui correspond à quelque 70 emplois.

Selon Roland Duchâtelet, président du conseil d'administration, les effets seront minimes pour les quelque 100 personnes qui travaillent en Belgique. Et d'indiquer que la rotation du personnel est de 5 pour cent par an.

La majorité des emplois concernés seront supprimés au premier semestre de 2009. Les premiers résultats des mesures devraient être tangibles dès ce premier trimestre.

Outre une réduction de son personnel, Melexis envisage d'arrêter sa production pendant deux semaines au premier trimestre 2009 et prévoit une diminution du temps de travail de 30 pour cent dans son usine d'Erfurt (Allemagne). Les programmes visant un gain d'efficience et une optimalisation des activités, qui avait déjà été lancés en 2008, seront poursuivis et accélérés. Enfin, la structure des coûts sera revue et rationalisée.

Les coûts de la restructuration, qui s'établiront à 1 million d'euros maximum, seront portés au compte du quatrième trimestre de l'exercice 2008, au cours duquel le chiffre d'affaires avoisinera les 33,5 millions d'euros, estime Melexis. Il s'agit là d'un recul de 31,3 pour cent par rapport au trimestre précédent. Melexis avait prévenu dès novembre que ses résultats au quatrième trimestre seraient de 25 à 30 pour cent inférieurs à ceux du troisième trimestre. La mise en oeuvre complète de la réorganisation entraînerait une économie durable de 4 millions d'euros sur une base annuelle.

Melexis occupe 700 collaborateurs dans le monde. Outre ses bâtiments situés à Tessenderlo et Ypres, elle possède aussi des filiales en France, Bulgarie, Ukraine, les Philippines et aux Etats-Unis.

Source: Belga

Nos partenaires